Les meilleurs services de streaming musical de 2020 pour les mélomanes

Spread the love
  • Yum

Les meilleurs services de streaming musical de 2020 pour les mélomanes

Certains services de streaming musical sont disponibles gratuitement. Et si votre usage se limite à un arrière-plan musical, alors il se peut que l’écoute de quelques annonces publicitaires et l’impossibilité de passer une chanson que vous n’appréciez pas tellement ne vous dérange pas. Mais si vous êtes vraiment un adepte, il pourrait être préférable de payer pour se débarasser de ces désagréments. Et vous avez le choix.

Dans ce guide, nous vous proposons uniquement des services qui proposent un streaming sans publicité, avec une large collection de titres. La plupart des services populaires donnent accès à une collection similaire, de 40 à 60 millions de titres. Nous avons néanmoins ajouté quelques services plus spécialisés, offrant une alternative aux catalogues des grandes maisons de disques.

Chaque service propose donc un streaming sans publicité à ses abonnés payants, avec la possibilité de sauvegarder du contenu pour pouvoir écouter ou diffuser n’importe quel album ou chanson hors ligne. La plupart propose également des playlists personnalisées, des DJ intelligents et d’autres moyens de découvrir de nouvelles musiques en se basant sur les préférences musicales des utilisateurs.

Certains de ces services proposent également d’acheter de la musique et de l’ajouter à une collection, et plusieurs autres comprennent des outils permettant de charger des morceaux d’une collection personnelle pour les mélanger et les assortir au catalogue en ligne. Pour quelques euros de plus par mois, les amateurs de musique à l’ouïe développée peuvent passer d’un fichier audio compressé à un flux de morceaux sans perte, de très haute qualité.

publicité

Les plus populaires

Spotify Premium

Abonnements et tarif :

  • Personnel : 9,99 € par mois ;
  • Duo Premium : 12,99 € par mois pour deux comptes ;
  • Spotify Famille : 14,99 € par mois, jusqu’à six comptes du même foyer ;
  • Etudiant : 4,99 € par mois.

Le géant du streaming musical a gagné son statut de leader en créant une véritable dépendance, avec certaines des meilleures playlists intelligentes qui existent. Il propose également les meilleures connexions sociales, si vous acceptez de connecter vos comptes Facebook et Spotify. Il est facile de partager des playlists sans utiliser Facebook, et il est toujours possible de profiter de vos titres “guilty pleasures” lors d’une session privée, si vous préférez cacher à vos amis snobs que vous adorez Coldplay.

La meilleure fonctionnalité de Spotify, et de loin, est la possibilité de changer de périphérique de sortie à la volée, et ainsi de passer du haut-parleur intelligent de votre bureau au système audio de votre salon sans rien manquer de votre morceau préféré. Il est également possible de charger du contenu personnel. Pendant des années, la plus grande frustration générée par Spotify pour les adeptes de musique était la limite de 10 000 chansons. Mais depuis le 26 mai 2020, cette limite a été officiellement supprimée.

Aller sur le site de Spotify

Apple Music

Abonnements et tarif :

  • Individuel : 9,99 € par mois ;
  • Famille : 14,99 € par mois, jusqu’à six comptes du même partage familial ;
  • Etudiant : 4,99 € par mois, avec un accès au service Apple TV+.

Si vous aimez iTunes, vous adorerez Apple Music. Steve Jobs et ses héritiers sont les leaders de la musique numérique depuis deux décennies et, même s’ils sont arrivés tard sur le marché de l’abonnement et du streaming musical, ils ont depuis rattrapé le temps perdu. Apple Music dispose d’une énorme bibliothèque qui comprend des albums et des morceaux exclusifs à iTunes, et le service est disponible sur un nombre surprenant de plateformes, y compris les appareils Android, et même les smart TV Samsung.

En utilisant une fonction de signature du service, vous pouvez charger votre collection de musique personnelle dans la bibliothèque musicale iCloud. La bonne nouvelle, c’est que votre quota est généreux : 100 000 titres, et ceux que vous avez achetés sur iTunes ou téléchargés pour écouter hors ligne ne comptent pas dans ce total. La mauvaise nouvelle, c’est qu’il faut utiliser le logiciel iTunes sur ordinateur pour effectuer ce chargement. Et nombreux sont ceux qui ont une relation d’amour/haine avec le logiciel musical d’Apple, et qui se tourneront alors vers d’autres options.

Aller sur le site de Apple Music

Google Play Music/YouTube Music

Abonnements et tarif :

  • Individuel : 9,99 € par mois ;
  • Famille : 14,99 € par mois, pour six membres du même foyer ;
  • Etudiant : 4,99 € par mois.

Si vous avez l’habitude de l’écosystème Google, Google Play Music peut vous intéresser. L’algorithme des playlists est étendu et intelligent, le catalogue énorme, et les applications pour iOS et Android, ainsi que Chrome, sont simples d’utilisation et esthétiques. Même si vous vous contentez d’un compte gratuit, vous pouvez charger jusqu’à 50 000 titres de votre collection personnelle par le biais d’une extension Chrome ou de l’utilitaire Music Manager, disponible sur Windows et macOS.

A la façon Google, vous trouvez un service de streaming concurrent, YouTube Music Premium. Il permet de bénéficier d’une lecture sur YouTube sans publicité, et de pouvoir continuer à écouter, même lorsque l’écran est éteint. L’abonnement à Google Play Music comprend l’abonnement à YouTube Music… et inversement. L’avenir semble être du côté de YouTube Music néanmoins, car Google incite ses abonnés à transférer leurs collections de Google Play Music vers YouTube Music.

Aller sur le site de Google Play Music

Aller sur le site de YouTube Music

Amazon Music Unlimited

Abonnements et tarif :

  • Individuel : 9,99 € par mois ;
  • Famille : 14,99 € par mois, jusqu’à six comptes ;
  • Echo / Fire TV : 3,99 € par mois, sur un seul appareil Echo ou FireTV éligible.

L’arrivée d’Amazon dans la catégorie “streaming musical” correspond exactement à ce qu’on pouvait attendre : vaste sélection, application disponible sur toutes les plateformes, et commandes vocales disponibles sur de nombreux appareils. L’abonnement à 3,99 € par mois offre par ailleurs une alternative plutôt économique pour pouvoir écouter de la musique depuis un appareil Amazon Echo.

En revanche, si vous possédez une collection personnelle de musique, ce service ne vous conviendra pas. Amazon a supprimé la possibilité de charger de la musique dans sa collection depuis plusieurs années, et la sélection se limite aux morceaux à écouter en streaming, ou achetés directement sur Amazon.

Aller sur le site d’Amazon

Napster

Tarif : 9,95 € par mois.

Vous devez vous dire, Napster, ce n’est pas le service de piratage de musique condamné il y a une vingtaine d’années ? Et bien, il est toujours là. En tout cas, la marque survit, après avoir été rachetée par Best Buy en 2008 et vendue à Rhapsody (un autre succès des années 90) en 2011. Le service est aujourd’hui principalement utilisé pour alimenter des services tiers comme iHeartRadio, mais le service autonome a encore un petit nombre de fidèles.

Alors, si vous êtes d’humeur à faire la fête comme en 1999, le service propose un ensemble de fonctionnalités assez générique.

Aller sur le site de Napster

Deezer Premium

Abonnements et tarif :

  • Individuel : 9,99 € par mois ou 99,90 € par an ;
  • Famille : 14,99 € par mois, jusqu’à six comptes ;
  • Etudiant : 4,99 € par mois.

Deezer a été le premier service de musique en streaming en France. Plus d’une douzaine d’années plus tard, il survit dans le monde entier avec une ambiance résolument non conventionnelle. Avec un compte gratuit, vous avez accès à des extraits sonores de 30 secondes sur le web, mais vous pouvez lire les titres complets (avec publicité bien sûr) sur vos appareils mobiles. Avec un compte Premium, il est possible d’utiliser le lecteur web et l’application Windows, et les publicités disparaissent.

La spécialité de Deezer, c’est “Deezer Flow”, une fonction de recommandation algorithmique qui génère « un mélange infini de favoris et de nouveaux morceaux » en fonction des retours de l’utilisateur. L’option “Deezer HiFi” permet de bénéficier de pistes audio sans perte, pour 14,99 € par mois. Il est également possible d’ajouter des morceaux personnels en MP3, à l’aide de n’importe quel navigateur web (limité à 2 000 pistes).

Aller sur le site de Deezer

Les spécialistes

Si vous cherchez des alternatives aux catalogues des grands labels, voici quelques services qui valent le détour.

Idagio Premium+, le spécialiste du classique

Abonnements et tarif : 9,99 € par mois au lieu de 12,99 €.

Les amateurs de musique classique peuvent facilement être frustrés par les services de streaming musical les plus populaires, où elle est souvent reléguée en troisième classe. Alors, si vous préférez Bach à Beck et Mozart à Maroon 5, utilisez Idagio.

La plateforme propose deux millions de titres. Soit, c’est bien inférieur aux 50 à 60 millions de titres des catalogues des grands services de musique populaire, mais cette sélection est exclusivement axée sur des labels classiques comme Deutsche Grammaphon, Decca et ECM.

Il est possible d’utiliser la plateforme gratuitement, avec publicités, mais l’abonnement payant apporte des améliorations primordiales, en plus de la suppression de la publicité, comme une qualité audio sans perte et la possibilité de se connecter à des appareils audio dédiés.

Aller sur le site de Idagio

Primephonic, l’outil de recherche conçu pour le classique

Abonnements et tarif :

  • Premium : 9,99 € par mois ou 99,99 € par an ;
  • Platinum : 14,99 € par mois ou 149,99 € par an.

En rejoignant Primephonic, vous intégrez un club exclusif d’environ 150 000 membres, dirigé par des fanatiques de la musique classique. Vous pouvez consulter la page “Nos valeurs” pour en savoir plus.

Le service met en avant son « catalogue définitif » issus à la fois de grands labels et d’indépendants inconnus, ainsi que la recherche intelligente construite spécifiquement pour la musique classique. Si vous êtes amateur, vous devez en effet savoir à quel point il est complexe de trouver ce type de prestation sur un service grand public.

L’abonnement Premium propose des pistes compressées à 320 kb/s, tandis que l’option Platinum utilise le streaming FLAC, sans perte. Le lecteur diffuse en continu la meilleure qualité possible, y compris les enregistrements 24 bits.

Aller sur le site de Primephonic

Nugs.net, “Live music lives here”

Abonnements et tarif :

  • Basique : 12,99 $ par mois ou 129,99 $ par an ;
  • Hi-Fi : 24,99 $ par mois ou 249,99 $ par an.

Le slogan, “Live music lives here” (la musique en live vit ici, NDLR), et le nom, un mot d’argot désignant des écouteurs de haute qualité, en disent déjà long sur ce service. Vous ne trouverez pas ici les labels pop/rock traditionnels. Au lieu de cela, vous pouvez écouter en streaming plus de 15 000 concerts, avec des groupes comme Dead and Company, Metallica, Pearl Jam et le Dave Matthews Band en tête d’affiche.

Les applications mobiles iOS et Android permettent aux abonnés de télécharger des enregistrements de concerts pour les écouter hors ligne. Les concerts enregistrés se retrouvent dans la section “My Stash” (les anciens hippies auront la référence). La plateforme propose également une sélection de vidéos de concerts en direct à la demande, et il est possible de passer à une qualité audio supérieure ou d’acheter des enregistrements en direct pour les graver sur des CD ou même des cassettes.

Le service est uniquement disponible en anglais.

Aller sur le site de Nugs

Le son Hi-Fi

Si ce qui compte pour vous, c’est la qualité de l’audio, alors ces services peuvent vous intéresser.

Tidal, l’engagement auprès des artistes

Abonnements et tarif :

  • Standard : 9,99 € par mois (Premium) ou 19,99 € par mois (HiFi) ;
  • Famille : 14,99 € par mois (Premium) ou 29,99 € par mois (HiFi), jusqu’à 5 membres ;
  • Etudiant : 4,99 € par mois (Premium) ou 9,99 € par mois (HiFi).

A ses débuts en 2015, Tidal a connu un grand succès grâce à la popularité de ses propriétaires, des musiciens célèbre produits par Jay-Z. La plateforme s’engage auprès des artistes, et mise notamment sur la transparence en présentant des graphiques sur la répartition des frais d’abonnement sur la page “What is Tidal ?” (A propos de Tidal, NDLR) de son site (page uniquement disponible en anglais).

Mais c’est surtout la qualité audio qui fait la renommée de Tidal. L’offre Premium promet la meilleure qualité de musique disponible dans un service de streaming, tandis que l’offre Hi-Fi propose des pistes non compressées pour un son sans perte. Quoiqu’il en soit, ne prenez pas votre abonnement depuis l’application iOS, à moins de vouloir offrir un pourboire de 30 % à Apple.

Aller sur le site de Tidal

Qobuz, la qualité studio

Abonnements et tarif :

  • Hi-Fi : 19,99 € par mois ou 199,99 € par an ;
  • Studio : 24,99 € par mois ou 249,99 € par an.
  • Sublime+ : 299,99 € par an.

Si votre soundsystem vous a coûté le prix d’une voiture, alors Qobuz est fait pour vous. Ce service, fondé en France en 2007, a pour objectif de proposer des enregistrements avec une qualité audio « aussi proche que possible de l’enregistrement original en studio », en streaming ou à l’achat. Ne vous inquiétez pas, il fonctionne aussi avec les équipements audio plus modestes.

Qobuz propose une ambiance décalée, avec des podcasts et des playlists appartenant à un univers bien différent de ce qu’on trouve habituellement sur les plateformes de streaming musical.

A l’instar de Tidal, il prend en charge une longue liste d’équipements hi-fi haut de gamme. C’est aussi l’un des rares services à proposer une application Windows moderne et bien conçue. Et Qobuz remporte le concours du nom le plus cool : il vient d’un instrument de musique sacré originaire du Kazakhstan.

Aller sur le site de Qobuz

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *