Les lunettes de réalité augmentée, un défi immense aux yeux du patron de Facebook

Spread the love
  • Yum

Les lunettes de réalité augmentée, un défi immense aux yeux du patron de Facebook

La réalité virtuelle et la réalité augmentée représentent un domaine d’investissement clé pour Facebook, a souligné le PDG Mark Zuckerberg mercredi lors d’une conférence téléphonique, en marge de la publication des résultats trimestriels du groupe. Et si l’entreprise a franchi certaines étapes clés dans le développement de la réalité virtuelle, Mark Zuckerberg a déclaré que la création de lunettes de réalité augmentée pouvant être acceptées par le grand public sera « l’un des défis techniques les plus difficiles de la décennie ».

Le défi se résume à « faire entrer un superordinateur dans la monture des lunettes », a déclaré Mark Zuckerberg. « Je trouve que c’est un problème très excitant sur lequel travailler. Et je pense qu’une fois que cela sera réalisable, le potentiel en la matière sera assez important. » Sur un terrain hautement compétitif, ces déclarations font écho aux récents propos tenus par Tim Cook, pour qui la réalité augmentée est aussi essentielle à l’avenir d’Apple.

Depuis des années, Facebook a clairement communiqué sur le potentiel qu’il voit pour que la réalité virtuelle et la réalité augmentée deviennent, comme le dit son PDG, « la prochaine plateforme informatique ». Le mois dernier, Facebook a notamment levé le voile sur ses investissements dans des domaines tels que les interfaces neuronales pour interagir avec la réalité augmentée.

publicité

Les réalités mixtes prennent une part importante du budget R&D

« Je crois que la réalité virtuelle et la réalité augmentée vont permettre un sentiment de présence et de connexion sociale plus profond que toute autre plateforme existante », a évoqué Mark Zuckerberg mercredi. « Et elles vont constituer une part importante de la manière dont nous interagirons avec les ordinateurs à l’avenir. Nous allons donc continuer à investir massivement dans l’élaboration des meilleures expériences ici. Et cela représente une part importante de la croissance de notre budget global de R & D. »

La performance de Facebook meilleure que prévue au cours des derniers trimestres « nous a donné la confiance nécessaire pour augmenter de manière significative nos investissements » dans la réalité augmentée et la réalité virtuelle a déclaré le PDG. Avec deux autres domaines clés – le commerce et le soutien aux créateurs – l’AR et la VR « ont le potentiel de changer la trajectoire de l’entreprise à long terme ».

Mercredi, M. Zuckerberg a également mis l’accent sur la réalité augmentée et la réalité virtuelle en raison du succès de l’Oculus Quest 2, le casque de réalité virtuelle sans fil de Facebook. Le produit se porte mieux que prévu, même après la période des fêtes. « En termes de ce qui a changé, je pense que le gros morceau ici est que Quest 2 se porte plutôt bien », a-t-il indiqué, ajoutant qu’il y a eu « une inflexion très réelle, en termes d’adoption et d’engagement. »

En outre, Quest dispose « de loin de la meilleure gamme de contenus VR », a-t-il souligné. Facebook a toutefois encore « un long chemin à parcourir » pour construire ses plateformes d’AR et de VR a noté le PDG. « Mais je pense que les retours que nous obtenons de nos produits nous donnent davantage confiance dans le fait que notre prédiction pour l’avenir ici se réalisera et que nous nous concentrons sur les bons domaines. »

De solides résultats grâce à la hausse des prix des publicités

En outre, Facebook a publié mercredi de solides résultats financiers pour le premier trimestre, en grande partie en raison de la hausse du prix des publicités. « Nous avons eu un trimestre solide, car nous avons aidé les gens à rester connectés et les entreprises à se développer », a commenté Mark Zuckerberg dans un communiqué. « Nous continuerons à investir agressivement pour offrir des expériences nouvelles et significatives pour les années à venir, y compris dans des domaines plus récents comme la réalité augmentée et virtuelle, le commerce et l’économie des créateurs. »

Au total, le bénéfice net de Facebook au premier trimestre s’est élevé à 9,5 milliards de dollars. Le chiffre d’affaires s’est élevé à 26,17 milliards de dollars, en hausse de 48 % par rapport à l’année précédente. Les utilisateurs actifs quotidiens de Facebook étaient de 1,88 milliard en moyenne pour mars 2021, soit une augmentation de 8 % sur un an. Ses utilisateurs actifs mensuels étaient au nombre de 2,85 milliards au 31 mars, soit une augmentation de 10 % sur un an.

Le site de médias sociaux tire la grande majorité de ses revenus de la vente de publicités, et le prix moyen par publicité au premier trimestre a augmenté de 30 % par rapport à l’année précédente. Parallèlement, le nombre de publicités diffusées au cours du trimestre a augmenté de 12 % par rapport à l’année précédente. « Nous prévoyons que la croissance des revenus publicitaires continuera d’être principalement déterminée par le prix pendant le reste de l’année 2021 », a déclaré le directeur financier Dave Wehner dans un communiqué.

Toutefois, bien que les ventes de publicité soient en plein essor pour Facebook, Dave Wehner a prévenu que la société s’attend à « des vents contraires accrus en matière de ciblage publicitaire en 2021 en raison des changements de réglementation et de plateforme, notamment la mise à jour iOS 14.5 récemment lancée ». La mise à jour du système d’exploitation mobile d’Apple devrait commencer à avoir un impact sur les activités de Facebook au deuxième trimestre, a déclaré Dave Wehner.

Leave a Reply

%d bloggers like this: