Les livraisons par drone d’Amazon ont du plomb dans l’aile, avant même d’avoir décollé

Spread the love
  • Yum

Les livraisons par drone d'Amazon ont du plomb dans l'aile, avant même d'avoir décollé

Amazon a licencié des « dizaines » d’employés travaillant sur le projet de drones de l’entreprise, nommé Prime Air. L’entreprise chercherait à conclure des accords de fabrication avec des tiers pour continuer le projet.

Le Financial Times rapporte ce jeudi que le géant du commerce électronique licencie le personnel impliqué dans les unités de recherche, de développement et de fabrication du programme de drones Prime Air. Selon des sources proches du sujet, Amazon est encore « à des années » du décollage des drones proprement dit.

D’abord révélé en 2013, Amazon Prime Air vise à utiliser des drones octocoptères pour livrer en 30 minutes seulement les petits colis commandés via la plateforme de commerce électronique. Alors que l’administration fédérale américaine de l’aviation (FAA) a récemment autorisé Amazon à commencer ses tests de livraisons de colis par drones aux Etats-Unis, il semble que cela ne suffise pas.

publicité

Contradictions et revirement

Le FT indique qu’Amazon est en pourparlers avec deux fabricants, FACC Aerospace et Aernnova Aerospace, pour prendre en charge la création de composants de drones. Toutefois, aucun accord n’a été conclu. Des appels d’offres auraient également été lancés par le géant du commerce électronique, ce qui pourrait indiquer un désir de conclure des accords avec plus de deux entreprises.

Un porte-parole d’Amazon a confirmé les licenciements, décrivant la « réorganisation » comme un moyen « de nous permettre de nous aligner au mieux sur les besoins de nos clients et de l’entreprise ».

La nécessité d’un remaniement contraste avec les propos de Jeff Wilke, directeur général d’Amazon. En 2019, il déclarait dans un article de blog qu’Amazon, « avec l’aide de notre réseau de traitement et de livraison de classe mondiale, s’attend à faire évoluer Prime Air rapidement et efficacement, en livrant des colis par drone aux clients en quelques mois ».

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

%d bloggers like this: