Mes parents me disaient souvent que les jeux vidéo rendent agressifs lorsqu’ils me voyaient jeter les manettes de la PlayStation. Les médias, eux, véhiculent souvent la même idée en utilisant les jeux vidéo comme bouc-émissaire lorsqu’il y a des problèmes de violence et un besoin de justifier les comportements de fous furieux. Sans surprise, nous voyons donc de plus en plus de gens s’intéresser à l’influence des jeux vidéo sur la personnalité.

Une nouvelle étude s’est penché sur le sujet, rejoignant plus d’une vingtaine d’autres études menées entre 2010 et 2017 sur près de 17000 participants. Le thème ? La question suivante : les jeux-vidéo influencent-ils le comportement des adolescents ? Les résultats sont clairs : les jeux violents ont une influence négative sur le comportement des enfants dans le monde réel.

AndroidPIT Counter Strike Android apk 0917 Counter Strike est souvent victime de critiques. © AndroidPIT

Cela ne devrait surprendre personne. Les enfants sont plus faciles à influencer et leur environnement joue un grand rôle sur leur développement, donc un jeu vidéo violent peut avoir un impact psychologique. Mais il ne faut pas non plus résumer le caractère d’un enfant aux jeux vidéo auquel il joue, pour donner un autre exemple nous pouvons dire que les films qu’il regarde jouent un rôle également.

Comprendre avant de juger

Au lieu de directement critiquer les jeux vidéo, il faudrait déjà les accepter pour ce qu’ils sont : une forme d’art, de culture, au même titre que les films, les livres, les peintures ou encore la musique. Dans bon nombre de jeux, l’immersion est un facteur important qui vise à offrir une meilleure expérience, mais en parallèle elle va influencer le joueur plus fortement.

C’est ce point qui doit entrer dans la tête des parents, des médias et de bien d’autres encore. Au lieu de juger de l’extérieur, il faudrait essayer de comprendre pourquoi nous jouons. Jouer a beaucoup de conséquences positives : évacuation du stress, déveloper certaines forces, apprendre à résoudre des problèmes, mieux coordonner les mains avec les yeux, se vider la tête etc.

La dose fait le poison

Je serais incapable de dire combien de fois mes parents m’ont fait une réflexion sur les jeux. Que ce soit pour Counter-Strike ou Tekken ou encore Hack&Slay, ils n’ont jamais réussi à comprendre ce qui m’intéresse là dedans (malgré mes explications) car ils n’ont jamais vraiment essayé comme il faut. Il ne s’agit pas de tuer ou de frapper quelqu’un, il s’agit de tactique, de réflexes et de bien d’autres choses encore.

Certains jeux ont également de belles histoires, en jouant vous vous retrouvez un peu comme dans un bon film ou dans un bon livre. L’essentiel, c’est de ne pas perdre pied et trouver la bonne dose car il en est de même pour bien d’autres biens de consommation : c’est la dose qui fait la différence.

nvidia shield controller brand logo 3 Il ne faut pas jeter les manettes (mais ça permet d’évacuer les émotions négatives !). © AndroidPIT

Bien sûr, j’ai déjà jetté mes manettes ou mon clavier par frustration. Tout joueur de Demon Souls ou de la série Dark Souls connaît ce problème. Cela ne veut absolument pas dire que je pourrais blesser quelqu’un, ou que je n’éprouve aucune empathie.

Smartphones et tablettes : attention aux dangers

Ce qui est important, c’est les facteurs considérés comme addictifs par l’OMS. Est-ce que nous perdons le contrôle sur nos habitudes de jeu ? Est-ce que jouer aux jeux vidéo devient plus important que faire d’autres activités ? Continue-t-on à jouer si le jeu a clairement des conséquences négatives sur nous ? En fonction de ces résultats, vous serez fixés.

Les smartphones et les tablettes posent problème. Si les parents arrivent à contrôler l’utilisation que leurs enfants font de leur PC ou de leur console, les choses sont bien plus compliquées avec les smartphones et les tablettes. Bien sûr, il existe différentes solutions de protection pour empêcher l’accès à certaines applications mais elles ont leurs limites.

AndroidPIT Xiaomi Black Shark 6797 Le grand avantage du jeu sur smartphone est à la fois son plus gros inconvénient : pouvoir jouer tout le temps et n’importe où. © AndroidPIT

Pensez-vous que jouer sur smartphone rend agressif ?