Les fidèles de Jacques Chirac réunis le temps d’une messe du souvenir – Paris Match

Spread the love
  • Yum

Une messe du souvenir en hommage à Jacques Chirac s’est déroulée vendredi à Paris en présence de sa famille et de ses proches. 

François Baroin, François Pinault, Line Renaud, Jean-Louis Debré… De nombreux fidèles de Jacques Chirac ont salué la mémoire de l’ancien président, décédé le 26 septembre 2019. Une messe du souvenir s’est déroulée vendredi en fin de journée en l’église Saint-Gervais de Paris. Sa fille Claude Chirac et son gendre Frédéric Salat-Baroux étaient également présents.

Voir aussi : Il y a un an, Jacques Chirac décédait : Les mots touchants d’Alain Juppé

Plusieurs hommages ont eu lieu cette semaine pour saluer la mémoire du président Chirac. Mercredi, l’Assemblée nationale a dévoilé en sa mémoire une plaque de cuivre, la 65e de l’hémicycle, apposée au dessus du siège 99.. Alain Juppé, Edouard Philippe, François Baroin étaient présents pour cet hommage particulier.

Ce week-end, un timbre à l’effigie de Jacques Chirac -tiré à 500 000 exemplaires, au prix de 97 centimes- est présenté et vendu en avant-première au musée du président Jacques-Chirac, à Sarran, fief corrézien des Chirac. Le Tour de France, qui s’est déroulé exceptionnellement en septembre à cause de la crise sanitaire, a lui aussi eu un clin d’œil pour l’ancien chef de l’Etat, lors de l’étape qui s’achevait à Sarran. Sur la route, dans un pré corrézien, une fresque géante et éphémère, représentant Jacques Chirac, souriant, main levée, a salué le passage du peloton.

Voir aussi : Sur les routes du Tour, une magnifique fresque hommage à Jacques Chirac

Claude Chirac, sa fille cadette, a évoqué la popularité de son père et sa relation avec les Français, lors d’une interview à BFM TV diffusée samedi. «Jacques Chirac était un homme très complexe, les Français ont probablement mis du temps à le connaître et peut-être finalement à l’aimer, en tout cas lui les aimait infiniment et je pense que lui-même […] était un homme qui pouvait être un peu déroutant, un peu dérangeant même parfois et puis il s’est rejoint à un moment donné et je crois qu’à ce moment-là […] il est devenu pleinement lui-même et peut-être qu’à ce moment-là, les Français ont commencé à mieux tisser ce dialogue et ce lien avec lui. »

Alors qu’un hommage populaire avait été organisé aux Invalides fin septembre 2019, le week-end précédant les obsèques de Jacques Chirac, Claude Chirac, qui était venue saluer la foule venue se recueillir devant le cercueil, a redit son émotion. «Ça nous a bouleversé et ça nous a fait beaucoup de bien, se souvient-elle. C’est un amour partagé, ressenti, presque éprouvé physiquement, dans ces moments-là ça fait un bien fou et c’était très important pour moi de dire merci, merci pour lui évidemment, merci pour ma mère et merci pour nous, pour Martin, pour mon mari parce que ça nous a beaucoup aidé en fait»

Voir aussi : Aux Invalides, l’émotion pour Jacques Chirac

Toute reproduction interdite

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *