Les employés du privé exercent en moyenne 3,7 jours en télétravail

Spread the love
  • Yum

Les employés du privé exercent en moyenne 3,7 jours en télétravail

Depuis l’entrée en vigueur du confinement, le télétravail est devenu la règle pour tous les salariés qui le peuvent. Parfois mal respecté, le télétravail à 100 % a toutefois progressé depuis sa première semaine de mise en place. La ministre du Travail, Elisabeth Borne, a pu le constater hier soir, à l’occasion de la prise de parole du gouvernement, mais rappelle toutefois qu’il reste des marges de progression.

La règle est la suivante : « ceux dont les tâches peuvent être entièrement réalisées à distance doivent télétravailler 5 jours sur 5. Ceux qui ne peuvent télétravailler que partiellement ou qui sont dans l’impossibilité de le faire peuvent continuer à se rendre sur leur lieu de travail », rappelle la ministre.

Après une première semaine “test”, pour « laisser le temps aux employeurs et salariés de s’organiser », l’heure est au bilan. « La très grande majorité des employeurs et des salariés jouent le jeu, et je les en remercie », souligne Elisabeth Borne. Une enquête a été menée auprès de 2 000 Français du 4 au 8 novembre dernier pour tenter de synthétiser les retours d’expérience.

Premier constat de l’enquête, « un tiers des actifs peut télétravailler facilement, mais plus d’un tiers des Français ont un métier qui n’est pas du tout adapté au télétravail ». En outre, « une majorité de ceux qui peuvent télétravailler l’ont fait, et davantage que la semaine dernière ». Les chiffres en témoignent : 45 % des salariés du privé qui ont travaillé la semaine dernière ont fait du télétravail, et ils ont télétravaillé en moyenne 3,7 jours, contre 2,7 la semaine d’avant. « C’est un bon score quand on sait que tous les salariés ne peuvent pas télétravailler », commente la ministre.

publicité

Un numéro vert en soutien aux salariés isolés

Dans le secteur privé, ce sont près de 40 % des agents de l’Etat qui ont eu recours au télétravail, soit environ 12 points de plus que la semaine précédente. Ces chiffres sont en « progression », confirme la ministre du Travail, et ce, malgré le maintien des services publics ouverts.

Si les chiffres du télétravail sont au vert, le ressenti est en revanche inquiétant. « Le télétravail 5 jours sur 5 représente un véritable effort pour les salariés qui souffrent parfois d’isolement », enseigne l’enquête. Près de 6 Français sur 10 qui ont télétravaillé à 100 % admettent qu’ils préféreraient venir au moins un jour par semaine au bureau. Globalement, 4 répondants sur 10 qui ont télétravaillé la semaine dernière disent se sentir isolés. « Pour leur venir en aide, nous avons lancé une ligne d’écoute et de conseil », informe la ministre. « J’ai conscience que nous demandons un effort très important aux salariés et employeurs », ajoute-t-elle, tout en assurant que des marges de progrès existent. « Chaque jour, chaque heure télétravaillée compte. »

Quant aux possibles sanctions pouvant s’appliquer aux entreprises qui ne respecteraient pas les consignes du télétravail, la ministre n’a pas évoqué le sujet lors de son allocution télévisée.

Leave a Reply

%d bloggers like this: