Apparus à la toute fin 2018, les smartphones à écran percé ont désormais leur fer de lance puisque ce design a été adopté par Samsung pour toute sa gamme S10. Mais ce choix esthétique vous plait-il ? Dites-le-nous dans notre sondage cette semaine.

Le Samsung Galaxy S10

Avec leur trou dans l’écran, sobrement surnommé « bulle » par Samsung, les Galaxy S10, S10e et S10 Plus ont une nouvelle fois réussi à esquiver l’encoche tout en augmentant la surface d’affichage en façade du smartphone. Mais les trois derniers-nés hauts de gamme de Samsung ne sont pas les premiers smartphones à arborer ce design.

En fin d’année dernière, Samsung avait été le premier à percer avec son Galaxy A8s réservé au marché chinois. Le constructeur coréen a été suivi de près par le groupe Huawei avec les Nova 4 et Honor View 20. Cependant, jusqu’aux Galaxy S10, seul le Honor View 20 était arrivé jusqu’en France.

Maintenant que vous avez pu vous familiariser avec le design du Galaxy S10 et de son écran percé, qu’en pensez-vous ? Dites-le-nous en répondant à notre questionnaire et éventuellement en développant dans les commentaires.

Chargement

Les écrans percés vous plaisent-ils ?

Merci d’avoir voté.

Vous avez déjà voté pour ce sondage.

Sélectionnez une réponse s’il vous plait.

Apple ringardisé par ses concurrents au MWC 2019

La semaine dernière, nous vous interrogions sur le MWC et, plus concrètement, sur les innovations apportées par Samsung, Huawei, Xiaomi et consorts à Barcelone. Alors que l’édition 2018 du salon avait été une foire à la copie de l’iPhone X, il semble que tous les constructeurs aient apporté leurs propres innovations cette année. Une impression que vous semblez partager.

Vous avez en effet été plus de 2300 à répondre à notre sondage la semaine dernière et autant dire que les avis sont tranchés. Pour 77% d’entre vous, Apple a été ringardisé par ses concurrents cette année (pour Yelf, c’est déjà le cas depuis « longtemps »), quand 23% pensent qu’Apple n’est pas encore ringardisé, notamment parce que les écrans pliables n’ont pas encore d’usage.

Il est intéressant de voir cependant que certains d’entre vous, comme Fred76 par exemple, estiment que l’écran pliable n’est peut-être « pas l’avenir », ce qui laisse encore une marge de manœuvre à la firme de Cupertino. Enfin, Romain Ducher avance la théorie intéressante — et partagée par d’autres — selon laquelle « Apple impose toujours son rythme » et que rien ne sert de courir puisque lorsque la pomme se décidera à lancer un smartphone pliable, « tous les autres iront le copier », reprenant son form-factor et ses possibles idées logicielles. Une prédiction qui a du sens…