Les douanes françaises démantèlent une nouvelle place de marché illégale

Spread the love
  • Yum

Les douanes françaises démantèlent une nouvelle place de marché illégale

Jamais deux sans trois : la Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières (DNRED) a annoncé vendredi dernier avoir procédé à la fermeture du site Le Monde Parallèle, décrit comme une place de marché illégale sur Tor « proposant à la vente divers produits et services illicites (stupéfiants, faux document, armes, carding, etc.) »

Dans un communiqué, le ministère de l’économie et des finances fait savoir que les deux administrateurs de la plateforme ont été interpellé, suite à deux visites à domicile à Paris et dans la région de Metz le 17 mai. Celles ci visaient à identifier les administrateurs de la plateforme. Le communiqué précise également que cette opération est le résultat d’une enquête de plusieurs mois, qui a mobilisé une trentaine d’agents. «  Outre divers matériels informatiques, ces opérations ont permis de démanteler cette plateforme et de saisir des faux documents, des cartes bancaires et des cartes prépayées, plusieurs milliers d’euros en cryptomonnaies, et des preuves de leurs activités illégales sur le site. »

publicité

Coup en trois bandes

Les autorités ont saisi le nom de domaine du site, qui affiche maintenant une image indiquant que « le forum a été fermé par l’Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication après autorisation de la section J3 du TJ de Paris. » La section J3 du TJ de Paris désigne la section du parquet spécialisée dans la cybercriminalité, anciennement connue sous le nom de section F1 et qui dispose d’une compétence nationale sur les délits et infractions liés à la cybercriminalité.

La page affiche également les logos de l’OCRIEST (Office central pour la répression de l’immigration irrégulière et de l’emploi d’étrangers sans titre) et de la DNRED. Les autorités semblent avoir également voulu narguer les utilisateurs de la plateforme en ajoutant une mention supplémentaire : « LMP : Le Monde Pawned ». « Pwned » est un terme utilisé fréquemment en informatique et en sécurité pour designer une personne qui s’est fait avoir, ou un système compromis. « Pawned » pourrait donc faire ici directement référence à ce terme du jargon informatique.

C’est la troisième fois que les autorités françaises annoncent le démantèlement de ce type de sites hébergés en France. La première opération de ce type avait permis aux autorités de démanteler la plateforme BlackHand (aussi connu sous le nom de la Main Noire) en 2018, et une seconde opération avait mis fin aux activités du site French Deep Web. Dans les deux cas, plusieurs arrestations ont eu lieu suite aux saisies des sites concernés, et des administrateurs ainsi que des vendeurs utilisant ces plateformes pour monnayer leurs services attendent aujourd’hui de passer devant la justice.

Leave a Reply

%d bloggers like this: