Les arnaques aux sentiments ont généré 304 millions de dollars en 2020

Spread the love
  • Yum

Les arnaques aux sentiments ont généré 304 millions de dollars en 2020

La crise sanitaire et les différentes mesures de confinement décrétées à travers le monde ont joué un rôle majeur dans les pertes records liées aux arnaques sentimentales sur la toile en 2020, comme viennent de le faire savoir les autorités américaines. Ces pertes totales ont été estimées à un montant record de 304 millions de dollars, soit une augmentation d’environ 50 % par rapport à 2019.

Les autorités américaines suggèrent que le pic de 50 % des pertes supplémentaires enregistrées en 2020 peut être attribué à la crise sanitaire, qui a limité la capacité des personnes à se rencontrer en personne et a forcé plus d’utilisateurs à utiliser des communications en ligne à longue distance et impersonnelles, comme les applications de rencontre. Pour rappel, ce type d’escroquerie conduit les victimes à envoyer de l’argent à un destinataire qu’elles pensent être quelqu’un d’autre.

“Les escrocs prétendent avoir envoyé de l’argent pour une raison inventée de toutes pièces, puis ont une histoire détaillée sur la raison pour laquelle l’argent doit leur être renvoyé ou être envoyé à quelqu’un d’autre. Les gens pensent qu’ils aident quelqu’un qui leur est cher, mais il se peut qu’ils blanchissent en fait des fonds volés”, expliquent les autorités américaines. Et de préciser qu’en réalité, “l’argent reçu et transmis s’avère souvent être des prestations de chômage volées”.

publicité

Une arnaque très élaborée

Et si les applications de rencontre semble être le terrain de jeu favori des arnaqueurs, les réseaux sociaux sont également pointés du doigt par les autorités américaines. Sur ces plateformes, “l’escroquerie commence souvent par une demande ou un message inattendu d’un ami”, indiquent-elles. Les formes les plus courantes de transfert d’argent des victimes sont les cartes cadeaux, qui ont connu un pic de 70 % à partir de 2019, suivies par les virements bancaires.

“Tôt ou tard, ces escrocs demandent toujours de l’argent. Ils peuvent dire que c’est pour une carte téléphonique pour continuer à discuter. Ou bien ils peuvent prétendre que c’est pour une urgence médicale. Ces histoires sont sans fin et peuvent créer un sentiment d’urgence qui pousse les gens à envoyer de l’argent encore et encore”, préviennent encore ces dernières.

A noter que ces arnaques touchent toutes les catégories d’âge. Les victimes âgées de 40 à 69 ans ont été les plus ciblées, les victimes âgées de plus de 70 ans ont déclaré les pertes moyennes les plus élevées (chiffrées à 9 475 dollars en moyenne), mais d’autres groupes d’âge ont également connu des pics dans les déclarations et les pertes moyennes.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

%d bloggers like this: