L’épargne arrive chez N26, la néo-banque évoque le livret A

Spread the love
  • Yum

N26 évoque une potentielle arrivée du livret A dans sa gamme de produits, rapporte ce lundi le journal Les Echos. Jérémie Rosselli, directeur général de N26 France et Benelux, a fait part de son intérêt pour l’épargne alors que la néo-banque allemande – comme ses concurrents – cherche maintenant à convertir ses clients gratuits vers des offres premium, et leur faire adopter N26 dans leur quotidien.

L’épargne en serait devenue « une priorité », déclarait le cadre. « Nous étudions activement la possibilité de proposer ce placement car le premier euro épargné par les Français l’est généralement sur un Livret A », disait-il sans laisser place au doute. Le compte d’épargne est le préféré des Français, où quelque 326,5 milliards d’euros reposaient selon le dernier décompte en décembre 2020.

Un livret A chez la néo-banque N26

N26 traverse une difficile période, ses efforts pour revendiquer 7 millions de clients (1,75 million en France) l’oblige maintenant à motiver ses clients de souscrire à ses formules payantes, d’utilisation plus régulièrement leur compte, pour que la banque puisse être rentable. Avec l’arrivée de l’épargne, le message est clair : N26 veut pouvoir répondre à tous les besoins de ses clients pour que ces derniers acceptent de laisser de côté leur « banque principale ».

Devenir central au quotidien de ses clients entraînerait N26 à recevoir le salaire de chacun, dans ses propres comptes, pour ainsi venir augmenter le montant de ses encours, bien inférieurs à ceux des banques traditionnelles et des banques en ligne comme Boursorama Banque. L’épargne avec un livret A N26 n’apporterait certainement rien de plus pour le client (le compte d’épargne est réglementé et son taux d’intérêt plancher est de 0,50 % net depuis le 1er février 2020).

Mais désormais, il leur serait possible d’épargner jusqu’à 22 950 € avec un compte d’épargne qui leur demandera de mettre à terme à celui de leur autre banque. En effet, en France, le livret est réglementé et il n’est pas possible d’en détenir deux ou plus par personne.

Une demande de fermeture de livret A chez une banque tierce se fait plutôt simplement (bien que certaines banques demandent encore de passer par un document écrit). Le RIB du nouveau compte doit être fourni dans la demande, et les fonds sont généralement transférés dans les quinze jours.

Épargne et investissement

Depuis août 2018, la néo-banque N26 utilise une alternative aux comptes d’épargne : les « Espaces ». Via son application, il était possible de séparer ses fonds en plusieurs sous-comptes, chacun destiné à un budget précis, décidé par l’utilisateur. Ces derniers n’étaient que virtuels et n’étaient pas rémunérés, l’argent ne sortait pas, naturellement, du compte courant.

Si N26 adopte un livret A, alors la prochaine étape possible serait un livret de développement durable et solidaire (LDDS). Ce dernier est plafonné à 12 000 € mais reste un compte d’épargne à vue. Son taux d’intérêt est identique au livret A.

Enfin, N26 devra prendre la voie de l’investissement aussi, et il serait probable que la néo-banque déploie une plateforme d’achats et de ventes d’actions plus tôt que son livret A. En 2021, la demande a fortement augmenté alors que les dossiers des entreprises technologiques sur le Nasdaq engrangent de fortes croissances.

Leave a Reply

%d bloggers like this: