Le télétravail a fait exploser les ventes de PC en 2020

Spread the love
  • Yum

Il fut une époque où la majorité des personnes se connectaient à internet avec un ordinateur. Mais avec l’arrivée des smartphones durant la dernière décennie, on a observé une baisse progressive des ventes de PC dans le monde.

Puis, la pandémie est arrivée, et les gens ont de nouveau eu besoin d’acheter des ordinateurs, pour travailler chez eux, pour étudier à distance, etc. Aussi, en 2020, alors que les ventes de smartphones étaient en baisse, les ventes d’ordinateurs ont augmenté.

Quelque chose qui ne s’est pas produit depuis 2010

Et aujourd’hui, plusieurs études nous donnent une meilleure idée de cette croissance des ventes d’ordinateurs dans le monde en 2020. D’après les données publiées par IDC, les expéditions d’ordinateurs ont augmenté de 13,1 % en 2020, par rapport aux expéditions de 2019. Canalys évoque, quant à lui, une hausse de 11 %.

La demande était si élevée qu’il y aurait eu des problèmes d’approvisionnement. « Chaque segment de la chaîne d’approvisionnement a été poussé à ses limites, car la production a de nouveau été en retard sur la demande au cours du (ndlr, dernier) trimestre », a déclaré Jitesh Ubrani, directeur de recherche pour le Mobile Device Trackers d’IDC. « Non seulement les fabricants de PC et les ODM faisaient face à des pénuries de composants et de capacité de production, mais la logistique restait un problème, car les fournisseurs étaient contraints de recourir au fret aérien, augmentant les coûts au détriment des délais de livraison. »

D’après IDC, la dernière fois que les expéditions de PC ont connu une si forte hausse, c’était en 2010, année durant laquelle les expéditions ont augmenté de 13,7 %. L’entreprise se demande combien ce regain de popularité des ordinateurs va durer.

L’un des effets de la pandémie

Mais en tout cas, celle-ci évoque des signes montrant que cette hausse de la demande pour les ordinateurs va se poursuivre à court terme. Le télétravail et l’enseignement à distance sont considérés comme les principaux facteurs de cette hausse.

Néanmoins, IDC indique qu’il ne faut pas non plus ignorer les autres segments. Par exemple, les ventes de PC pour gamers ont continué à augmenter. Et alors que les Chromebooks sont surtout populaires dans les écoles aux États-Unis, IDC indique que ceux-ci commencent à gagner du terrain pour d’autres usages.

« Rétrospectivement, la pandémie a non seulement alimenté la demande du marché des PC, mais a également créé des opportunités qui ont entraîné une expansion du marché », explique Ryan Reith, program vice president chez IDC Worldwide Mobile Device Trackers.

Les cinq principaux fabricants d’ordinateurs en 2020 étaient Lenovo (le numéro un), HP, Dell, Apple et Acer. En tout, 302,605 millions d’ordinateurs ont été expédiés en 2020, selon les données d’IDC, contre 267,667 en 2019.

Une année importante pour Apple

Sinon, on rappelle que dans le marché des ordinateurs, l’année 2020 a été marquée par le début de la transition d’Apple des processeurs Intel vers ses processeurs Apple Silicon. Le premier processeur Apple Silicon pour les Mac est la puce M1. Celle-ci équipe les nouveaux Mac mini, MacBook Air et MacBook Pro présentés par la firme de Cupertino au dernier trimestre.

Cette transition doit permettre à Apple de proposer des ordinateurs plus performants et dotés d’une plus grande autonomie. Aussi, on s’attend à ce que les parts de marché de la firme de Cupertino augmentent en 2021 grâce à ce passage vers une autre technologie.

En même temps, les puces Apple Silicon permettent à Apple de faire converger les Mac avec l’iPhone et l’iPad, puisque tous ces appareils ont désormais une architecture commune. Grâce à cela, les Mac utilisant la puce M1 peuvent lancer des applications iOS comme s’il s’agissait d’applications natives.

Notons également que la pandémie à provoqué une hausse de la demande pour les tablettes.

Leave a Reply

%d bloggers like this: