Le PSG tout proche du titre de Division 1 féminine après son match nul chez l’OL – L’Équipe.fr

Spread the love
  • Yum

Le match : 0-0

Olivier Echouafni pouvait serrer les poings : les quatorze années de règne de l’OL touchent à leur fin. Vendredi, son PSG sera sacré champion de France s’il bat Dijon (8e, battu 0-3 lors de la phase aller). Il s’est offert ce luxe en rapportant un bon résultat du Groupama Stadium de Décines (0-0), à l’occasion d’un match reporté initialement prévu le 13 mars.

Dans son système en 3-4-1-2, Lyon n’a jamais réussi à mettre du rythme dans cette rencontre très engagée. En face, malgré les absences de Katoto et Luana, on a montré plus d’envie. Il y a eu plus d’idées, aussi. Déjà saignante lors du match de la phase aller (1-0 pour le PSG), Diani a été dangereuse (5e, 23e, 38e, 66e), ses centres mettant notamment Bouhaddi en difficulté. Bruun, qui est courtisée par l’OL, a manqué le cadre alors qu’elle avait été bien trouvée en retrait (62e). Une maladresse qui restera sans conséquence, si son équipe fait le boulot vendredi.

Le fait : l’OL a été inoffensif

L’OL devait gagner pour s’offrir une vraie chance de titre et cela ne s’est pas vu. Privées de Mbock, Hegerberg (reprise) et, plus récemment, de Le Sommer (blessée), les joueuses de Sonia Bompastor ont été éteintes par l’excellente défense adverse. Henry (36e) et Majri (74e) ont cadré leurs tirs mais sans aucun danger pour Endler. Celle qui devrait bientôt être la nouvelle gardienne des Fenottes a fait la sortie qu’il fallait dans les pieds de Majri (90e + 2).

6

C’était le 6e match entre le PSG et l’OL en neuf mois. Le bilan est parfaitement équilibré : 2 succès lyonnais, 2 parisiens et 2 nuls, 3 buts marqués de chaque côté.

Leave a Reply

%d bloggers like this: