Le podcast est devenu une industrie, au prix de son indépendance

Spread the love
  • Yum

Amazon devrait racheter Wondery, un réseau de podcasts né en 2016, pour un montant d’au moins 300 millions de dollars. Les deux sociétés ont mis à terme aux rumeurs en reconnaissant officiellement leurs pourparlers évoqués au début du mois par le Wall Street Journal.

Bien qu’il ait été soutenu par 20th Century Fox, le groupe de podcasts Wondery faisait partie des derniers à rester indépendant, sans être rattaché à une plateforme comme Amazon, mais également Spotify ou Apple. Le mois dernier, le géant suédois au logo vert s’accaparait encore de Megaphone (une société d’hébergement de podcasts), pour 235 millions de dollars.

Amazon, un nouveau concurrent depuis septembre

L’arrivée d’Amazon Music dans les podcasts est très récente. Elle ne remonte qu’au mois de septembre, et sa prochaine acquisition est représentative d’une course effrénée à laquelle se livre ses concurrents pour espérer devenir la prochaine référence des adeptes du format, aujourd’hui encore à utiliser différentes plateformes pour écouter leurs programmes audio préférés.

Wondery, de son côté, aurait déjà été approché par Apple et Sony. Ses différents programmes et ses 8 millions d’auditeurs avaient de quoi attirer, mais ce sera finalement Amazon qui en gérera l’activité prochainement. Une fois l’opération réalisée, le PDG et fondateur de Wondery Hernan Lopez quittera ses fonctions pour laisser son COO prendre la tête du studio, sous la direction d’Amazon Music (selon les informations du Wall Street Journal toujours).

De moins en moins de podcasts à succès indépendants

Contrairement à YouTube, qui a vu de nombreux créateurs arriver à rentabiliser leur contenu de façon indépendante, les podcasts à succès se tournent rapidement vers le rachat. Il faut dire que le marché est encore tout jeune et que les modèles d’affaires ne peuvent pas dépendre d’une seule plateforme : toutes sont en concurrence pour gagner le cœur des auditeurs.

Spotify est le parfait exemple, avec de multiples opérations réalisées ces deux dernières années. On compte à Gimlet Media (230 millions de dollars), Ringer, mais également le contrat d’exclusivité avec le podcast le plus populaire, par Joe Regan en mai 2020.

La dernière transaction en date prenait la direction de la famille royale britannique, avec le podcast « Archewell Audio ». Avec la plateforme, le prince Harry et son épouse Meghan Markle ont lancé leur propre programme. Premiers invités de marque : leur enfant Archie Harrison Mountbatten-Windsor, mais également Elton John, ou encore James Corden.

Leave a Reply

%d bloggers like this: