Le piratage de la blockchain a rapporté environ trois milliards de dollars l’an dernier

Spread the love
  • Yum

Le piratage de la blockchain a rapporté environ trois milliards de dollars l'an dernier

On sait désormais comment certains pirates informatiques se sont occupés pendant le confinement : en exécutant des cyberattaques liées au bitcoin, pour un butin total, en 2020, chiffré à « près de 3,78 milliards de dollars » par un récent rapport d’Atlas VPN. Ces pertes peuvent certes paraître énormes, mais elles se situent en réalité à un niveau moindre, Atlas VPN ayant utilisé les valeurs de la mi-janvier 2021 pour établir ses calculs plutôt que celle de la fin d’année.

Reste que les données recueillies par la société démontrent que 122 attaques ont eu lieu en 2020, ciblant trois activités principales :

  • les applications décentralisées fonctionnant sur la plateforme Ethereum ont subi 47 attaques (pour des pertes totales de 437 millions de dollars) ;
  • les échanges de cryptomonnaies ont subi 28 attaques (pour des pertes totales estimées à 300 millions de dollars) ;
  • 27 attaques contre des blockchain de portefeuilles de cryptomonnaies.

Les portefeuilles de cryptomonnaies ont été la cible la plus lucrative pour les cyberattaques de tout poil, avec 3 milliards de dollars de pertes en valeur courante et une moyenne de 112 millions de dollars par événement de piratage de portefeuille, contre environ 10 millions de dollars par attaque sur les applications ou les bourses Ethereum.

publicité

Les cryptomonnaies au centre du jeu

La bonne nouvelle est qu’il y a eu une légère diminution du nombre d’attaques liées aux blockchains, avec une baisse de 8 % par rapport aux 133 attaques de 2019. Ce nombre devrait encore baisser en 2021, prédisent les analystes qui insistent sur la bonne passe actuelle des cryptomonnaies pour ériger les portefeuilles de devises cryptographiques en principal cible des cybercriminels pour l’année à venir.

Une année qui devrait enregistrer moins d’attaques, mais dont l’ampleur des pertes pourrait augmenter de façon spectaculaire si la valeur des bitcoins et des autres cryptomonnaies continue à augmenter fortement, comme en 2020.

Les « 3,8 milliards de dollars » volés mis en avant par Atlas VPN sont largement gonflés, parce qu’ils sont basés sur les taux de conversion du 12 janvier 2021 – même pas sur les valeurs de fin d’année, sans parler de la valeur au moment de la violation. L’augmentation continue de la valeur des cryptomonnaies fait paraître les pertes totales beaucoup plus importantes. Pour rappel, le bitcoin valait 34 100 dollars le 12 janvier dernier. Il était évalué à 4 857 dollars en mars et a terminé l’année à 28 897,40 dollars, soit près de six fois plus.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

%d bloggers like this: