Le pape François a atterri à Bagdad – Le Figaro

Spread the love
  • Yum

Le pape François a atterri ce vendredi 5 mars à 11h55 heure française à Bagdad, entamant la première visite d’un souverain pontife en Irak et son tout premier déplacement à l’étranger depuis le début de la pandémie de Covid-19, a constaté une journaliste de l’AFP.

«Je suis content de reprendre les voyages» après 15 mois sans déplacement, a déclaré le pape argentin à bord de l’avion. «Et ce voyage emblématique est un devoir envers une terre martyre depuis tant d’années», a-t-il ajouté au premier de ces trois jours de visite à travers l’Irak. «J’essaierai de suivre les indications et de ne pas donner à la main à chacun, mais je ne veux pas rester loin», a déclaré le pape argentin dans l’avion.

À VOIR AUSSI – Visite du Pape en Irak: «C’est un mélange d’euphorie, d’effervescence et de tension», témoigne Benoît Camurat

Le chef des 1,3 milliard de catholiques du monde, qui s’était dit «en cage» ces derniers mois au Vatican tournant au ralenti, s’est dit dans l’avion «content de reprendre les voyages» après 15 mois sans déplacement. Celui-ci est «un devoir envers une terre martyre depuis tant d’années», a-t-il ajouté.

«L’Irak accueille le pape François en réaffirmant à quel point leurs liens humains sont profonds», a tweeté le premier ministre Moustafa al-Kazimi, qui reçoit le pape à l’aéroport.

Samedi, pour la première fois de l’histoire, le pape sera reçu à Najaf (sud) par le grand ayatollah Ali Sistani en personne, un homme frêle de 90 ans jamais apparu en public. Le pape participera également à une prière à Ur, berceau d’Abraham dans le sud, avec des dignitaires chiites, sunnites, yazidis et sabéens.

Leave a Reply

%d bloggers like this: