“Nous sommes membres de la Coalition pour une meilleure publicité. Dans ce cadre, nous prévoyons de commencer à appliquer ces normes en bloquant les publicités sur les sites qui ne sont pas conformes par défaut aux directives de la CBA [Coalition for Better Ads ]” déclare Kyle Pflug, chef de projet Edge.

Le mouvement d’Edge reflète l’approche du blocage des publicités entamée par Google Chrome en 2018. Edge ira un peu plus loin, cependant : Microsoft prévoit un contrôle de confidentialité Edge permettant de bloquer le tracking sur le Web. Il offrira trois niveaux de contraintes de suivi : sans restriction, équilibré et strict.

“Pour la plupart des utilisateurs, nous trouvons que les extensions (combinées à de fortes valeurs par défaut autour de la prévention du suivi) sont la meilleure option ici parce que vous pouvez choisir parmi une variété d’expériences et de valeurs par défaut, mais nous voulons absolument avoir de vos nouvelles si vous pensez que cela devrait être intégré” souligne Pflug.