Le mode nuit de votre téléphone n’aurait pas d’impact sur votre sommeil

Spread the love
  • Yum

Depuis plusieurs années, les grands fabricants de téléphones ont intégré des fonctionnalités dite de « mode nuit » afin de permettre à leurs utilisateurs de mieux dormir. On s’est en effet rendu compte que la lumière bleue émise par les appareils perturbe la sécrétion de mélatonine et par la même les cycles du sommeil. C’est notamment le cas d’Apple qui a proposé son option Night Shift dès 2016, Android a suivi avec une option similaire, si bien que la plupart des smartphones en sont aujourd’hui équipés.

Pour vérifier l’efficacité de ces systèmes des chercheurs de l’Université Brigham Young à New York se sont associés avec des scientifiques du centre médical de l’hôpital pour enfants de Cincinnati. Ils ont comparé les données d’individus utilisant leur téléphone avec le mode nuit avec ceux qui n’utilisaient pas cette fonctionnalité. Une dernière catégorie était représentée par des personnes qui n’ont pas utilisé du tout leur téléphone avant de dormir.

« Cela suggère que lorsque vous êtes très fatigué, vous vous endormez »

La surprise était de taille, puisque dans cet échantillon de 167 jeunes adultes âgés de 18 à 24 ans, aucune différence n’a été observée entre les trois groupes en ce qui concerne la durée totale du sommeil, la qualité du sommeil, le réveil après le début du sommeil et le temps qu’il a fallu pour s’endormir.

Le professeur Chad Jensen précise à ce sujet : « Cela suggère que lorsque vous êtes très fatigué, vous vous endormez peu importe ce que vous avez fait juste avant de vous coucher. Le besoin de sommeil est si élevée qu’il n’y a vraiment aucun effet de ce qui se passe avant le coucher. »

En clair, les chercheurs estiment que la lumière bleue à elle seule ne crée pas de difficultés à s’endormir ou à rester éveillé. Ils suggèrent que des facteurs tels que l’engagement psychologique lors de l’envoi d’un SMS, ou le défilement d’une publication sont aussi des facteurs à prendre en compte pour le sommeil.

Pour rappel, en décembre 2019, une étude menée par des chercheurs de l’Université de Manchester avait remis en cause les bienfaits des modes nuits. Selon eux, ces fonctions n’aideraient pas vraiment les utilisateurs à s’endormir.

Leave a Reply

%d bloggers like this: