Le magasin sans caisses Amazon Go fait son entrée en Europe

Spread the love
  • Yum

Le magasin sans caisses Amazon Go fait son entrée en Europe

C’est une première en Europe. Amazon Go s’implante pour la première fois hors des Etats-Unis, dans la capitale londonienne. L’enseigne, qui existe depuis trois ans maintenant aux Etats-Unis, inaugure cette semaine un point de vente à Ealing, dans l’ouest londonien.

Selon Forbes, il s’agit du premier Amazon Go d’une longue série, puisqu’au moins 30 points de vente sont prévus en Grande-Bretagne. Bien que ce ne soit pas la première fois que la rumeur d’un Amazon Go britannique circule, cette inauguration à Londres est restée secrète pendant des mois, évoque le média. La façade d’Amazon Go n’était ainsi pas visible durant les travaux pour garder le secret le plus longtemps possible.

Ce magasin a la particularité de ne pas avoir de caisses. Tout passe donc par une application mobile associée à un compte Amazon. Il suffit d’ouvrir l’application Amazon Go depuis un iPhone ou un téléphone Android, de scanner un QR code sur le tourniquet, et de regarder les portes électroniques s’ouvrir pour laisser sortir le client. Amazon Go s’apparente beaucoup au commerce en ligne, sauf que l’acheteur se rend dans un magasin physique. L’ensemble du processus d’achat se veut rapide et fluide, et donne aussi en un sens l’illusion de la gratuité.

publicité

Appétence pour le marché européen et ouverture aux distributeurs tiers

La technologie “Just Walk Out” équipe les magasins Amazon Go sans caisse. Introduite pour la première fois en 2016 aux Etats-Unis, cette technologie repose sur la vision par ordinateur, la fusion de capteurs et le deep learning pour éliminer les files d’attente aux caisses. Le géant américain a ouvert depuis l’an dernier sa technologie aux distributeurs tiers pour qu’ils l’utilisent dans leurs magasins.

Avec cette expérimentation à Londres, Amazon scrute l’appétence des consommateurs européens pour son point de vente sans caisse. L’an passé, le directeur d’Amazon France, Frédéric Duval avait déclaré devant le Sénat qu’il souhaitait que son groupe implante des magasins physiques de type Amazon Go en France, alors que des leaders du marché, et notamment Leclerc, avaient exprimé leur réserve quant aux velléités du concurrent nord-américain.

La pandémie et les évolutions des modes de consommation ont permis aux acteurs de la grande distribution de réaliser des ventes records sur le drive et la livraison à domicile l’année passée. Le modèle du “drive piéton” s’étend aussi et vient chercher les consommateurs urbains, plus éloignés du modèle des hypermarchés, pour renouveller la clientèle et innnover dans le parcours d’achat.

Leave a Reply

%d bloggers like this: