Le jeu vidéo en France, un vecteur de lien social avec plus de 36 millions de joueurs

Spread the love
  • Yum

Le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (SELL) dévoile les résultats de sa dernière étude annuelle « Les Français et le Jeu Vidéo ». Menée par Médiamétrie, elle dresse une sorte d’état des lieux de ce loisir très populaire.

Nous retrouvons des informations autour du profil des joueuses et des joueurs tout en ayant un regard plus éclairé sur leurs habitudes de consommation et d’usages. Le communiqué de presse met en avant un changement

« Cette nouvelle édition de l’Essentiel du Jeu Vidéo met en lumière un profond attachement à la pratique du jeu vidéo, ainsi que sa dimension sociale qui a joué un rôle essentiel dans le contexte inédit actuel. Le jeu vidéo a permis de continuer à se divertir, s’amuser, partager, s’évader, que ce soit seul, en famille ou entre amis. »

Les Français et le Jeu Vidéo

Le jeu vidéo est un loisir rependu et très populaire. L’étude avance que 71% des Français jouent aux jeux vidéo au moins occasionnellement. Ce chiffre représente plus de 36 millions de joueuses et de joueurs (52% des français jouent régulièrement, soit une progression de 3% par rapport à l’année dernière). Nous avons les « joueurs casuals » (33% des joueurs), les « joueurs conviviaux » (29%), les « actifs engagés » (19%) et les « investis technophiles » (19%).

Les joueurs « casuals ».

Cette catégorie se distingue par un profil plus féminin et plus âgé. Pratiquants plus occasionnels que la moyenne, ils privilégient le jeu sur mobile et ont conservé leurs habitudes pendant le confinement.

Les joueurs conviviaux.

Adeptes d’une pratique familiale, ils jouent de manière hebdomadaire (1 à 2 fois par semaine) et apprécient tout particulièrement les jeux vidéo multi-joueurs. Pendant le confinement, un tiers d’entre eux a davantage joué pour passer du bon temps en famille.

Les actifs engagés.

Ils sont légèrement plus masculins et plus jeunes que le reste des joueurs. Enthousiastes, ils jouent au moins une fois par jour, essentiellement en ligne à des jeux de rôle et d’aventure, aussi bien sur console que PC. Fiers d’appartenir à une communauté et pourvus d’un fort sentiment de solidarité, près d’un tiers des joueurs déclare que les jeux vidéo leur ont permis d’aider les autres via des actions solidaires pendant le confinement.

Les investis technophiles.

Ce sont en majorité des hommes jeunes. Véritables passionnés, ils affectionnent tout particulièrement la dimension sociale du jeu vidéo en jouant quotidiennement en ligne avec leurs amis. Férus de technologies, ils raffolent des dernières innovations pour profiter des meilleures expériences de jeu, et jouent sur jusqu’à 4 supports différents. Pendant le confinement, la majorité d’entre eux a considéré que le jeu vidéo a permis de garder contact avec leurs proches.

Plus de la moitié des joueurs (52%) considère que la pratique du jeu vidéo permet de créer du lien social. C’est même un loisir familial pour 72% des interrogés.

Les joueurs français réguliers sont à 53% un homme et à 47% une femme. Leur âge moyen est de 39 ans (il était de 40 ans en 2019). En moyenne, les joueuses et joueurs utilisent 2,1 supports de jeu. Les smartphones dominent avec 53%. Le PC arrive en seconde position (49%) suivi par les consoles (45%) puis les tablettes (28%).

Le TOP 3 des genres préférés des Français se constitue des jeux « Casual » et « mobile », de plateforme et des jeux de role aventure.

Le jeu vidéo, un lien social

Selon cette étude un joueur sur trois considère que la pratique du jeu vidéo lui a permis de garder le contact avec sa famille et ses amis.

« Le jeu vidéo a joué un rôle essentiel dans de nombreux foyers pendant le confinement et confirme ses vertus sociales : 52% des joueurs déclarent que la pratique du jeu vidéo permet de créer du lien social. »

Parmi les personnes interrogées, 37% déclarent jouer en ligne avec d’autres joueurs. Parmi eux, les 10-17 ans sont les plus nombreux (60%). Un joueur sur 5 a le sentiment d’appartenir à une communauté. Ce sentiment est très marqué chez les 10-17 ans (40%).

L’étude ajoute

« Le numérique prend une place grandissante au sein des foyers, bouleversant parfois les repères des parents. Il ressort notamment que le jeu vidéo permet de fédérer les générations et de partager des moments en famille. »

nfographie « les Français et le jeu Video » du Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (SELL)

nfographie « les Français et le jeu Video » du Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (SELL)

Leave a Reply

%d bloggers like this: