Le fisc voit rouge face à l’opérateur SFR

Spread the love
  • Yum

Le fisc voit rouge face à l'opérateur SFR

Lancé en 2016, le kiosque numérique d’Altice, SFR Presse est aujourd’hui dans le viseur du fisc. Bercy soupçonne en effet le bouquet, qui permet à ses utilisateurs d’accéder à une offre illimitée de titres (détenus par Altice ou pas), d’avoir servi à la holding de Patrick Drahi de bénéficier de réductions fiscales en appliquant la TVA ultra-réduite sur la presse (qui s’élève à 2,1 %) sur les offres triple-play de ses abonnés.

On s’en doute, l’opération n’avait déjà pas manqué de faire grincer des dents à l’époque, jusqu’à forcer l’opérateur à faire basculer son modèle de kiosque numérique suite à un changement de ton des autorités en mars 2018. Cela ne semble toutefois pas avoir suffi à calmer l’ire de Bercy, comme le rapportait ce mardi le magazine “Capital”. Selon nos confrères, l’opérateur serait actuellement en train de se voir notifier des redressements fiscaux suite à cette utilisation abusive qui lui aurait fait gagner pas moins de 420 millions d’euros en l’espace de deux années et demie.

publicité

Reste que le titre économique rapporte également que les déconvenues de la marque au carré rouge avec le fisc ne s’arrêtent pas là. Celui-ci se serait vu notifier en 2019 un redressement fiscal de l’ordre de 245 millions d’euros, une ardoise qui grimperait même à 451 millions d’euros en comptant ce que l’opérateur devrait à Bercy au titre des exercices précédents… A noter que SFR semble aujourd’hui avoir pris acte des déboires de son kiosque numérique et serait, selon les informations du “Figaro”, en pourparlers avec le groupe concurrent Cafeyn, ex LeKiosk, pour lui céder la plateforme.

Leave a Reply

%d bloggers like this: