Un convoyeur de fonds avait disparu lundi matin à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) et son fourgon retrouvé vide de son chargement, pour un préjudice évalué à 3 millions d’euros.

Il a été interpellé ce mardi vers 17h l’homme par la PJ et la BRI dans un appartement du centre ville à Amiens. Avec lui, plusieurs sacs remplis de billets», qui sont en cours de comptage mais représentent «au moins une grande partie du butin». Le conducteur, «qui n’était pas séquestré», a été placé en garde à vue selon une source proche de l’enquête.

Un appel à témoins lancé mardi a peut-être vite porté ses fruits : l’homme s’appelle Adrien Derbez, il est né le 17 septembre 1991 à Marseille.

Selon nos informations, cet homme résidait rue Millevoye, derrière le cirque Jules-Verne il y a quelques années. En 2017, il a été condamné pour un accident suivi d’un délit de fuite rue des Otages, à Amiens, des faits datant de 2015.

Lundi, cet employé de la société Loomis, âgé de 28 ans, a déposé ses deux collègues près d’une agence Western Union à Aubervilliers. «Alors qu’ils pénétraient dans l’agence, le troisième est resté au volant. A leur retour, le fourgon et le chauffeur avaient disparu», a ajouté une source proche de l’enquête. Le fourgon avait été retrouvé peu après à quelques rues de là, les «portes ouvertes», sans les «sacs qu’il contenait», ni le convoyeur.

En novembre 2009, un autre convoyeur de fonds, Toni Musulin, avait disparu à Lyon avec son fourgon transportant 11,5 millions d’euros. Il a depuis été jugé et a purgé sa peine. Il est sorti de prison en 2013.