Le Box-office mondial touché de plein fouet par COVID-19

Spread the love
  • Yum

En estimant que la période de confinement ne dépasserait pas 6 semaines, les recettes mondiales devraient atteindre 36,4 milliards de dollars en 2020, soit 18% de moins que l’estimation initiale de l’année. Soit une perte de 8,1 milliards en quelques semaines. Par rapport à 2019, cela représente un repli des recettes de 14%.  Ampere Analysis estime que la croissance reprendra en 2021pour atteindre un chiffre d’affaires de 41,9 milliards de dollars, soit une croissance de 15%. 

Point très important : le cabinet d’analyses estime que COVID-19 aura un impact jusqu’en 2025 dans la mesure où cette crise provoquera une pause dans la création de nouveaux écrans, qu’elle accélèrera la fermeture des établissements les plus fragiles, qu’elle décalera les plannings de production des films et donc des sorties en salles pendant de nombreux mois. Rien qu’en France, les recettes sur les mois de mars et d’avril seront divisées par 2 si le confinement prend fin le 15 avril. Dans le même temps, les consommateurs sont en train de découvrir d’autres modes de consommation qui pourraient les éloigner des salles de cinéma une fois le confinement terminé.

Ampere Analysis prévient que ces estimations seront revues à la baisse si le confinement dure, ce qui est probable puisqu’on se dirige vers un mois d’avril sans aucune recette pour la salle. Plus de 600 cinémas en Chine ont reçu le feu vert pour rouvrir leurs portes la semaine dernière, mais le Bureau du film de Pékin a publié un avis vendredi dernier ordonnant à tous les cinémas de fermer leurs portes. Aucune explication officielle n’a été fournie pour ce brusque retournement de situation. Les initiés de l’industrie ont immédiatement commencé à spéculer que le gouvernement s’inquiétait d’une éventuelle seconde vague d’infections par des coronavirus.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *