L’autopilote de Tesla de nouveau dans la tourmente

Spread the love
  • Yum

L'autopilote de Tesla de nouveau dans la tourmente

Un nouvel accident mortel de la route impliquant l’autopilote de Tesla met le constructeur sous pression.

Après un accident mortel survenu samedi au Texas, dans lequel la police locale indique que personne n’était à la place du conducteur, les autorités américaines se sont saisies de l’affaire. Le secrétaire américain aux Transports, Pete Buttigieg, a ainsi déclaré jeudi que les enquêteurs fédéraux recueillent encore des « informations » sur cet accident.

« Nous suivons cette affaire de très près », affirme le responsable politique, précisant que l’équipe spéciale d’enquête sur les accidents de la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) « rassemble encore des faits et des informations » et est en contact avec Tesla et la Police.

publicité

Quatre enquêtes en cours

La NHTSA a ouvert 28 enquêtes sur des accidents de Tesla à ce jour, et quatre sont toujours en cours. Le patron du constructeur, Elon Musk, a de son côté déclaré que les vérifications effectuées par l’entreprise ont montré que le système d’aide à la conduite Autopilot n’était pas activé dans l’accident survenu ce samedi.

Autopilot est un système d’aide à la conduite qui prend en charge certaines tâches de conduite et permet aux conducteurs de lâcher le volant à certains moments, mais Tesla affirme que ses fonctions « nécessitent une supervision active du conducteur et ne rendent pas le véhicule autonome ».

Le système de conduite semi-automatique de Tesla fait l’objet d’un examen de plus en plus minutieux à la suite d’accidents récents et alors que la société s’apprête à lancer son logiciel actualisé de « conduite autonome complète » auprès d’un plus grand nombre de clients.

Leave a Reply

%d bloggers like this: