Les deux derniers épisodes du jeu narratif seront pris en main par Skybound Games. L’entreprise espère faire travailler l’équipe licenciée par Telltale sur le projet.

Telltale Games cherchait un éditeur pour achever les épisodes 3 et 4 de The Walking Dead : l’ultime saison, qui retrace l’histoire de Clémentine. C’est Skybound Games, la branche gaming du média créé par Robert Kirkman, l’auteur du comics The Walking Dead, dont sont tirés les jeux narratifs, qui s’y penchera.

Robert Kirkman a créé Skybound en 2010 pour développer ses licences dans les différents types de médias, jeux vidéo compris. En dehors de leur partenariat avec Telltale, ils se sont aussi associés avec Scopely pour le jeu sur smartphone The Walking Dead : Road to Survival, ou encore avec Starbreeze pour le FPS Overkill’s The Walking Dead, présenté à l’E3.

Les (ex)-développeurs de Telltale pourraient finir leur jeu

Un problème apparaît d’emblée : Skybound est un petit éditeur, sans développeur, d’où son association avec d’autres structures. «  Nous sommes encore en train de peaufiner certains détails, puisqu’il s’agit d’un contrat important. Nous aurons plus d’information sur le qui/quoi/où/quand/comment très rapidement une fois que ces détails seront réglés.  », avance prudemment l’entreprise de Robert Kirkman dans son communiqué. L’épisode 3 serait bien avancé, puisqu’il était initialement prévu pour le 6 novembre.

D’après Variety, Skybound Games veut embaucher l’équipe qui a travaillé sur cette dernière série pour terminer l’histoire de Clémentine. L’histoire serait belle après le licenciement brutal des équipes de Telltale, mais rien n’est figé. Même si Skybound travaille avec Telltale depuis le lancement des jeux narratif The Walking Dead, ce serait la première fois que l’entreprise embaucherait des développeurs à son compte. Cette reprise pourrait offrir un point final à l’aventure de Telltale, avec la fin du jeu qui a fait leur renommée.

En revanche, côté juridique, la bataille ne fait que commencer. Les anciens employés ont émis un recours collectif contre Telltale. Leurs accusations portent sur le non-respect des 60 jours de préavis de licenciement, et le manquement de paiement de salaires, bonus, et autres commissions. Ils visent également le manquement de paiement de cotisation retraite et de couvertures médicales. L’entreprise devait garder un « squelette » pour terminer sur Minecraft : Story Mode pour Netflix, mais ces 25 employés restant se sont fait licencier moins de deux semaines plus tard, selon la narrative designer Rachel Noel.

Telltale Games attendait des investissements, notamment de la part d’AMC, qui exploite les droits de la série The Walking Dead, différente du comics. Présenté aux employés comme certain, l’accord a échoué, ce qui a mené au retrait d’autres investisseurs et au licenciement en panique (et illégal) des employés.

Crédit photo de la une : Telltale Games

Partager sur les réseaux sociaux