Laurent Gbagbo, acquitté par la Cour pénale internationale de crimes contre l’humanité, a été libéré le 1er février 2019 sous conditions. — AFPQuel pays d’accueil pour Laurent Gbagbo ? La Belgique « a accepté d’accueillir » l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, acquitté il y a deux semaines par la Cour pénale internationale (CPI) de crimes contre l’humanité et libéré vendredi sous conditions, a annoncé ce samedi le ministère belge des Affaires étrangères.

« Répondant à une demande de coopération de la Cour pénale internationale, la Belgique a accepté d’accueillir Laurent Gbagbo », a déclaré un porte-parole du ministère, Karl Lagatie, précisant ne pas savoir si l’ex-président se trouvait en Belgique.

Charles Ble Goudé dans l’attente d’un pays d’accueil

L’ex-chef du mouvement ivoirien des Jeunes Patriotes, libéré lui aussi vendredi sous conditions par la Cour pénale internationale, attend de trouver un pays d’accueil pour le recevoir. « Charles Blé Goudé se trouve à La Haye dans l’attente d’un pays d’accueil », a affirmé son avocat Me Kouadio N’Dry Claver depuis Abidjan.

« Charles Blé Goudé n’a fait aucune demande de liberté provisoire pendant sa détention, contrairement au président Gbagbo qui en avait 13 (…). Il faut laisser le temps à la machine diplomatique », a expliqué Me N’Dry Claver. Il a également précisé que son client ne souhaitait pas s’exprimer « pour le moment ».

Monde

Cour pénale internationale: Laurent Gbagbo est libéré sous conditions

Monde

Cour pénale internationale: La suspension de la mise en liberté de Laurent Gbagbo étudiée

84 partages