L’armée américaine investit dans une nouvelle arme redoutable contre les drones

Spread the love
  • Yum

L'armée américaine investit dans une nouvelle arme redoutable contre les drones

L’armée américaine vient d’investir dans un prototype d’arme à faisceau d’énergie conçu pour zapper les drones dans le ciel. Cette semaine, l’armée de l’air américaine a déclaré que son prototype, baptisé THOR (Tactical High Power Operational Responder), est une arme à « énergie dirigée » qui pourrait utiliser à la fois des lasers et des micro-ondes pour détruire des drones et des essaims de drones.

THOR, dont le nom pourrait être inspiré par le dieu nordique du tonnerre, est développé pour tirer sur plusieurs cibles en même temps avec ce que les militaires appellent des « résultats rapides ».

L’arme doit être logée dans un conteneur d’expédition de 20 pieds de long, mais cela signifie qu’elle peut également être transportée, déplacée par avion-cargo, et pourrait être installée dans différentes bases militaires. THOR a été développée par la direction de l’énergie dirigée du laboratoire de recherche de l’Armée de l’air, situé sur la base aérienne de Kirtland au Nouveau-Mexique. Selon l’Associated Press, 15 millions de dollars ont été dépensés pour concevoir l’arme en collaboration avec Verus Research, BAE Systems et Leidos.

publicité

Déploiement prévu d’ici à 2026

Le 11 février dernier, le lieutenant général de l’Armée de terre L. Neil Thurgood a assisté à une démonstration des capacités de THOR sur la base aérienne. Le responsable de l’armée indique qu’une combinaison de lasers à haute énergie et de technologies à micro-ondes est en cours de développement par le laboratoire de recherche et d’armement, dans l’espoir de pouvoir s’attaquer efficacement à des cibles individuelles et à des essaims.

Les drones et les essaims de drones peuvent constituer un risque pour les bases militaires et les infrastructures opérationnelles, de même que pour les infrastructures civiles. Alors que THOR est soumis à des tests de risque et à des perfectionnements, les chercheurs de l’armée envisagent également les applications de salves radio de grande puissance qui pourraient engager « plusieurs cibles à la fois » à longue distance.

« THOR, et d’autres systèmes de défense antimissile, permettent de vaincre plusieurs cibles à la fois de manière non cinétique », s’est réjoui le haut-gradé américain à l’issue de la démonstration de force de l’armée américaine. « Assurer la sécurité de nos soldats est notre priorité numéro un, et nous devons utiliser des systèmes d’armes défensives efficaces pour rester en avance sur les menaces changeantes présentées par nos adversaires. » L’armée américaine a l’intention de procéder à des essais sur le terrain d’ici 2024 et à un déploiement potentiel d’ici 2026.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

%d bloggers like this: