Depuis son lancement, l’Apple Watch Series 4 s’est plutôt fait remarquer, notamment au niveau de ses fonctions de santé (notamment la fonction ECG). Depuis, de nombreux professionnels ont été interrogé sur la question et c’est aujourd’hui le tour d’un ambulancier -Rich Mogull- de revenir sur la détection des chutes.

Prenant appui sur son expérience, il s’interesse tout particulièrement aux personnes âgées, dont les chutes peuvent se révéler très graves, voire fatales. Pour lui, ce sont même les principales causes d’appel à ses services. Dès lors il soulève certaines limites pratiques, comme l’autonomie de la montre ou les capacités des utilisateurs d’un certain âge, mais également la marge d’erreur de la montre. Pour lui, les faux positifs ne sont pas le problème, car « il vaut venir pour rien que de venir trop tard ».

« Les faux positifs sont une réalité, et les ambulanciers sont souvent appelé pour des alarmes défectueuses ou des accidents de voiture ne provoquant pas de blessures. » Il reste persuadé que ce dispositif sauvera des vies, même si certaines fonctions comme l’ECG risquent de prendre un peu plus de temps à mettre en oeuvre, notamment au vu des autorisations administratives à obtenir.

Source [Via]