L’Angleterre se reconfine totalement: la France suivra-t-elle? – BFMTV.COM

Spread the love
  • Yum

L’Angleterre se reconfine. Le Premier ministre Boris Johnson a annoncé lundi soir dans un discours télévisé, un nouveau confinement jusqu’à la mi-février pour faire face à l’envolée des cas de coronavirus, notamment liée à l’apparition d’un nouveau variant, plus contagieux, ces dernières semaines.

Confinement qui doit officiellement entrer en vigueur mercredi après un examen par le Parlement, mais face à l’urgence de la situation Boris Johnson a appelé la population à suivre les règles immédiatement.

Ces derniers jours plus de 50.000 cas positifs sont recensés quotidiennement au Royaume-Uni, avec un pic lundi à près de 59.000 contaminations en 24h. Comme lors du premier confinement au printemps et contrairement au deuxième en novembre, les écoles seront fermées et passeront à l’enseignement à distance dès ce mardi.

L’Ecosse, dans le nord de l’île de la Grande-Bretagne, entame mardi sa première journée de confinement total, avec la aussi la fermeture des écoles. Les deux autres provinces du Royaume-Uni, l’Irlande du Nord et le Pays de Galles, avaient quant à elles déjà instauré juste après Noël leur troisième confinement.

A LIRE AUSSI >>> Vaccin: stratégie polémique au Royaume-Uni pour lutter contre une flambée de cas

‘Le gouvernement vous demande de rester chez vous”

Dans les hôpitaux anglais, le nombre de patients COVID 19 a augmenté de près d’un tiers en une semaine. C’est l’une des raisons qui a contraint le gouvernement britannique à ce reconfinement.

“Il est clair que nous devons faire plus tous ensemble pour contrôler ce nouveau variant. Cela signifie qu’une nouvelle fois, le gouvernement vous demande de rester chez vous”, a lancé le Premier ministre lors d’une allocution.

“C’est un peu déprimant”

Le virus variant serait 50 à 70% plus contagieux selon les scientifiques anglais. Cette décision n’a donc pas surpris Kévin. Un français récemment installé à Londres.

“Quand on a déjà vécu deux confinements assez longs en France on se dit qu’on est partis pour une longue période à rester chez soi. C’est un peu déprimant.”

Conséquence principale de ce reconfinement c’est la fermeture des écoles. Indispensable pour Laurence Cordonnier, médecin généraliste à Londres.

“Le nouveau variant est plus infectieux. Notamment chez les enfants. Ca paraît logique que toute forme de contagion soit évitée.”

Le gouvernement britannique mise tout sur les effets rapides de la vaccination. Plus d’un million de doses de vaccins ont déjà était distribuées, soit plus de doses que dans le reste de l’Europe réunie.

Et la France?

Secoué par le président Emmanuel Macron, le gouvernement a promis lundi une montée en puissance rapide, avec des piqûres pour tous les soignants à risques et non plus seulement dans les maisons de retraite. “Je peux vous dire qu’aujourd’hui nous aurons réalisé plusieurs milliers de vaccinations dans tout le pays, ça va monter en puissance et ça montera encore plus en puissance à partir de mercredi, jeudi, vendredi”, a assuré lundi le ministre de la Santé, Olivier Véran.  

Mais pour l’heure, c’est clair: pas de reconfinement en France. La stratégie de vaccination prime, ainsi que l’idée du couvre-feu, toujours en vigueur. Six millions d’habitants de l’Est de la France ont vu le couvre-feu avancé de 20h à 18h depuis samedi, en raison d’un regain inquiétant de l’épidémie.

En attendant, le niveau des contaminations reste préoccupant, avec environ “10.000 cas par jour” début décembre et 15.000 “aujourd’hui”, selon le ministère. Et le nombre de patients Covid hospitalisés s’élève à 24.962 –soit 182 de plus que dimanche–, au plus haut depuis le 21 décembre. 

Une situation de mauvais augure pour espérer une réouverture des bars et des restaurants au 20 janvier, comme l’avait envisagé le gouvernement, alors que les lieux culturels ont déjà dû faire le deuil d’accueillir du public à la rentrée.

Leave a Reply

%d bloggers like this: