Labo reflets – La tablette Samsung Galaxy Tab S7+ face à l’iPad Pro 2020 d’Apple – Les Numériques

Spread the love
  • Yum

La Samsung Galaxy Tab S7+ vient tout juste d’atterrir dans nos laboratoires de tests. Mais avant de lui faire passer nos différents protocoles, attardons-nous sur sa réflectance et l’effet miroir de sa dalle Oled de 12,4 pouces.

La Samsung Galaxy Tab S7+ est l’une des deux nouvelles tablettes de la firme sud-coréenne. Contrairement aux années précédentes, l’entreprise propose deux versions de son produit, une classique qui vient prendre la suite de la Galaxy Tab S6, et une plus “pro” dont nous parlons dans cet article.

Plus particulièrement, nous allons nous pencher sur sa dalle Oled, qui se révèle être un très bon miroir d’appoint. C’est la première chose qui nous a sauté aux yeux lorsque nous avons déballé la tablette dans l’optique de démarrer les tests dans nos laboratoires. Pour bien s’en rendre compte, nous avons comparé le taux de réflectance de l’écran avec celui de l’iPad Pro 2020 12,9″. Ce dernier est tout simplement le meilleur que nous puissions avoir sur une tablette tactile. Ce nouvel iPad est également le principal concurrent de cette Galaxy Tab S7+, pratique.

iPad Pro 12,9
Samsung Galaxy Tab S7+

Comme nous l’observons sur le visuel ci-dessus, la différence de réflectance entre les deux écrans est vraiment perceptible. Sur la Galaxy Tab S7+, nous avons mesuré un taux de réflectance de 50,1 % alors que, sur l’iPad Pro, c’est un taux de 24,9 % qui a été relevé lors de notre test. Une différence de 25 % — soit la moitié — perceptible par l’œil humain, car ce dernier parvient à distinguer cette disparité lorsqu’elle est de l’ordre de 20 à 30 %.

Le visage de Louis — journaliste de la rubrique photo et mannequin d’un jour — apparaît clairement sur la dalle de la Galaxy Tab S7+. Nous remarquons d’ailleurs que la photo est plus nette au niveau de son reflet, et non sur la tablette elle-même. Sur l’iPad Pro, le visage n’apparaît pas aussi clairement, il est même assez difficile à distinguer. À l’utilisation, cela se traduira par de nombreux reflets, même lorsque l’écran de la tablette est allumé. Un problème assez fâcheux, notamment lorsque le soleil vient directement taper sur la tablette. Heureusement, la Galaxy Tab S7+ offre une bonne luminosité maximale (475 cd/m²), ce qui vient légèrement corriger le tir.

Une telle réflectance est assez étonnante de la part de Samsung lorsqu’on sait que le traitement n’est absolument pas le même pour ses téléviseurs. Sur les meilleurs modèles, la réflectance de l’écran n’atteint que 16 % environ. Un écart plutôt important.

Nuançons tout de même en gardant à l’esprit que la dalle Oled proposée sur cette Galaxy Tab S7+ s’avère excellente — comme a pu l’être celle de la Tab S6. Mais pour tout savoir à son sujet, il faudra attendre la publication complète du test dans le courant de la semaine prochaine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *