La version 2004 de Windows 10 peut nuire à votre SSD

Spread the love
  • Yum

Microsoft a commencé à déployer la version 2004 de Windows 10 durant le mois de mai. Comme pour chaque mise à jour, plusieurs bugs ont été découverts et Microsoft a profité des mises à jour cumulatives suivantes pour en colmater une bonne partie. Cependant, même si nous sommes près de quatre mois après la sortie de la mise à jour, cela n’empêche pas les utilisateurs de découvrir de nouveaux problèmes. Au programme aujourd’hui : un problème qui pourrait affecter la durée de vie de votre SSD, heureusement, dans des circonstances particulières.

Défragmenter trop souvent un SSD peut nuire à sa durée de vie

Le site Beeping Computer a levé le voile sur un nouveau problème qui pourrait provoquer une défragmentation trop fréquente des SSD. Si vous vous dites que c’est une bonne chose : ce n’est pas forcément le cas. La défragmentation était surtout utile pour les disques durs mécaniques (HDD). Grâce à celle-ci, les bits des différents fichiers sont déplacés les uns à côtés des autres afin que la tête de lecture puisse y accéder plus rapidement. 

Les SSD fonctionnent de manière totalement différente et la fragmentation n’est pas vraiment un problème pour eux puisque le temps d’accès aux fichiers est extrêmement rapide sur ce type de disque. En revanche, le fait de déplacer tous les fichiers trop souvent raccourcit considérablement leur durée de vie. C’est pour cette raison que cette opération est effectuée bien moins souvent qu’avec un HDD sur votre PC.

defragmentation-ssd

Un bug présent dans la version 2004 de Windows 10

Depuis la mise à jour de mai, un bug est présent dans l’outil « Défragmenter et optimiser les lecteurs » de Windows 10. A cause de celui-ci, la date de dernière optimisation n’est pas enregistrée ce qui fait que l’outil indique toujours que votre SSD a besoin d’être optimisé. Voyant que vous ne l’exécutez pas manuellement, Windows 10 tente d’effectuer une optimisation des lecteurs par lui-même à chaque redémarrage de votre PC. Fort heureusement, un mécanisme de protection détecte que vous possédez un SSD, ce qui fait que la défragmentation est abandonnée… sauf si vous avez activé la Protection du système, permettant de restaurer le PC à une date antérieure.

Vous l’aurez compris, le bug touche uniquement les utilisateurs d’un SSD ayant installé la version 2004 de Windows 10 et ayant activé la Protection du système (désactivée par défaut). Si vous en faites partie, Microsoft promet un correctif sous peu. Les membres du programme Insider peuvent d’ailleurs déjà le récupérer dès maintenant (build 19042.487). En attendant, je vous conseille de désactiver la défragmentation automatique en ouvrant l’outil « Défragmenter et optimiser les lecteurs ». Cliquez ensuite sur « Modifier les Paramètres » et décocher « Exécution planifiée ».

Merci à nolankotulan pour l’info !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *