La vente potentielle des activités de TikTok aux Etats-Unis pimentée par Pékin

Spread the love
  • Yum

La vente potentielle des activités de TikTok aux Etats-Unis pimentée par Pékin

Les négociations pour le rachat de TikTok aux Etats-Unis se trouvent pimentées par Pékin, qui entend bien y mettre son grain de sel. Le groupe chinois Bytedance, propriétaire de plateforme de partage vidéo populaire auprès des jeunes, a déclaré dimanche qu’il comptait bien respecter les nouvelles règles d’exportation dictées par la Chine pour exiger de certaines entreprises technologiques qu’elles obtiennent une autorisation de licence si elles souhaitent vendre des technologies à un acheteur américain, au grand dam de Donald Trump, qui avait signé deux décrets au début du mois interdisant les transactions avec TikTok et WeChat.

Le ministère chinois du commerce a élargi vendredi aux « technologies à usage civil » les règles édictées par Pékin concernant l’importation et l’exportation de technologies. C’est la première fois depuis 2008 que la Chine modifie la liste des technologies soumises à des restrictions ou interdictions d’importation. Les règles d’exportation actualisées ajouteraient 23 articles, y compris des technologies telles que les services de diffusion d’informations personnelles et la technologie d’interface interactive d’intelligence artificielle, à la liste des technologies nécessitant une autorisation de licence.

Selon un professeur cité par l’agence de presse officielle Chine nouvelle, ce changement pourrait signifier que Bytedance devra obtenir l’approbation du gouvernement chinois pour vendre son application de partage de vidéos à une entreprise américaine.

publicité

Affrontement politique

Ce nouveau rebondissement vient contrecarrer les plans de Donald Trump, alors que la campagne du président pour évincer TikTok des Etats-Unis avait réveillé l’appétit de géants technologiques tels qu’Oracle et Microsoft allié à Walmart, pour racheter les activités de la plateforme sur le sol américain.

Quelque jours auparavant, le PDG de TikTok, Kevin Mayer, avait annoncé son départ de l’entreprise, après que TikTok a intenté une action en justice pour contester les décisions du gouvernement américain. TikTok explique dans sa plainte que les décisions de Donald Trump sont motivées par des considérations politiques et financières, et non par des inquiétudes pour la sécurité nationale.

Le président américain a qualifié l’application chinoise d’ « urgence nationale » en ce qui concerne la chaîne d’approvisionnement en technologies et services de l’information et de la communication. TikTok enregistre plus de 175 millions de téléchargements aux Etats-Unis, et environ 800 millions dans le monde.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *