La vague arrive en France, la chloroquine autorisée, Johnson positif… Le point sur le coronavirus ce vendredi – Libération

Spread the love
  • Yum

En France

Vague. Edouard Philippe a mis en garde ce vendredi matin contre «la vague extrêmement élevée» de l’épidémie de coronavirus qui «déferle sur la France», prédisant que «la situation va être difficile pendant les jours qui viennent». «Nous nous installons dans une crise qui va durer, dans une situation sanitaire qui ne va pas s’améliorer rapidement. Il va falloir tenir», a exhorté le Premier ministre après une visioconférence avec l’ensemble du gouvernement à la Cellule interministérielle de crise installée au ministère de l’Intérieur. Le directeur de l’Agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France Aurélien Rousseau a lancé l’alerte sur RTL : «La vague est là. Les chiffres sont vertigineux.» La région compte 1 300 personnes en réanimation sur les 1 500 lits dédiés au Covid-19. Suivez notre direct.

Bilan. Jeudi soir, le dernier bilan s’élevait à 1 696 morts du Covid-19 enregistrés à l’hôpital depuis le début de l’épidémie fin janvier, et 3 375 patients en réanimation (+548 en une journée), sur un total de 13 904 (+2365) patients hospitalisés en France.

Travail. Emmanuel Macron réunit ce vendredi depuis 11heures les partenaires sociaux en audioconférence pour discuter notamment des moyens de concilier poursuite de l’activité économique et protection des salariés pendant l’épidémie de coronavirus, alors que les dérogations au droit du travail inquiètent les syndicats.

Chloroquine. Après des jours de controverse, le gouvernement a finalement autorisé l’utilisation de la chloroquine, molécule utilisée contre le paludisme, pour traiter les patients atteints du nouveau coronavirus. Une nouvelle dont s’est réjoui l’infectiologue marseillais Didier Raoult, promoteur de cet antidote et auteur d’une étude sur le sujet, sur Twitter. Conséquence inattendue cependant : l’espoir qu’a fait naître Didier Raoult autour de la chloroquine dissuade certains malades de participer aux recherches scientifiques lancées pour trouver un traitement efficace contre le coronavirus.

Violences conjugales. Un système d’alerte pour les femmes victimes de violences de la part de leur conjoint sera mis en place dans les pharmacies en cette période de confinement, a annoncé jeudi soir Christophe Castaner.

Contrôles abusifs. Plusieurs associations, parmi lesquelles Human Rights Watch et la Ligue des droits de l’homme, ont dénoncé vendredi le recours à des contrôles policiers «abusifs» et des «violences» pour faire respecter le confinement, en se basant sur des vidéos postées en ligne et des témoignages.

Dans le monde

G20. Réunis jeudi en sommet par visioconférence sous la présidence du roi Salmane d’Arabie Saoudite, les dirigeants du G20 ont promis d’injecter 5000 milliards de dollars pour soutenir l’économie mondiale. Notre analyse.

Grande-Bretagne. Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, très critiqué pour avoir tardé à prendre des mesures contre la pandémie de coronavirus, a été testé positif au nouveau coronavirus, annonce Downing Street mardi. Il présente de «légers symptômes».

Bilan. Plus d’un demi-million de cas de nouveau coronavirus ont été officiellement déclarés dans le monde depuis le début de la pandémie, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de sources officielles jeudi soir. L’Espagne a enregistré vendredi 769 morts du coronavirus en vingt-quatre heures, un nouveau record dans le pays qui porte à 4 858 le nombre total de personnes tuées par la pandémie. L’Iran a de son côté annoncé 144 nouveaux décès liés au nouveau coronavirus, portant le bilan à 2 378 morts dans ce pays. L’Afrique du Sud a annoncé vendredi ses deux premiers morts, quelques heures après avoir entamé un confinement de trois semaines sous contrôle de l’armée.

Etats-Unis. Les Etats-Unis dénombraient jeudi plus de cas recensés de nouveau coronavirus que tout autre pays dans le monde, dépassant la Chine et l’Italie. Avec plus de 83 000 cas selon l’université Johns-Hopkins, les Etats-Unis ont dépassé la Chine, où la maladie est apparue en décembre, et l’Italie, qui comptent respectivement plus de 81 000 et 80 000 cas, selon un comptage de l’AFP.

A lire sur Libération.fr

Enquête. Drogue : touché par le virus, le trafic en pleine mutation

A contre-courant. Le Mexique, seul pays à inciter la population à sortir de chez elle

Santé. En psychiatrie, l’étrange calme pendant la tempête

Vu de Londres. Royaume-Uni : un test maison bientôt disponible ? Pas si simple

Ma vie de confiné. «On s’est dit que ça partait en sucette mais on ne savait pas à quel point»

CheckNews. Toutes les réponses à vos questions avec CheckNews, aujourd’hui :
Les policiers face au Covid-19 : entre confusion et manque de masques
Covid-19 : quels sont les départements les plus touchés en nombre de décès ?
Inde : que sait-on de cette vidéo montrant des «célébrations» du confinement ?

LIBERATION

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *