La technologie du cloud à la base du développement des avions supersoniques de Boom

Spread the love
  • Yum

La technologie du cloud à la base du développement des avions supersoniques de Boom

Le constructeur d’avions supersoniques Boom prévoit que d’ici la fin de la décennie, ses avions Overture pourront transporter des passagers dans le monde entier en deux fois moins de temps qu’un avion de ligne. Le fondateur et PDG de Boom Supersonic, Blake Scholl, admet que si la société ne fonctionnait pas dans le cloud, il n’aurait pas été possible de concevoir un appareil tel que l’Overture.

Il indique que, traditionnellement, le développement d’un nouvel avion est « très gourmand en ressources informatiques » et exige des fabricants qu’ils construisent leurs propres grappes de serveurs en interne, ce qui peut entraver la capacité d’un fabricant à effectuer des simulations, et donc les idées qui peuvent être testées et les conceptions qui pourraient être commercialisées.

« En fonctionnant dans le cloud, nous sommes en mesure d’exploiter une capacité de calcul pratiquement illimitée lorsque nous en avons besoin. Lorsque nous avons une question clé ou une série de conceptions différentes à essayer, nous pouvons soudainement construire l’un des plus grands superordinateurs du monde, effectuer des centaines de tests en soufflerie en parallèle, puis être en mesure de choisir les gagnants », a expliqué Blake Scholl lors de la journée virtuelle de l’innovation Amazon 2021.

publicité

Le démonstrateur supersonique XB-1 à l’essai

« Par exemple, l’une des choses les plus difficiles à obtenir, dans un avion supersonique, est la capacité à aller très efficacement à grande vitesse, mais aussi à décoller et à atterrir en toute sécurité de manière contrôlée. Ces deux objectifs ou intentions nécessitent beaucoup d’expérimentation, de raffinement et de simulation pour parvenir à une conception efficace à grande vitesse, mais sûre pour le décollage et l’atterrissage », continue-t-il.

« Cette capacité à réaliser rapidement un grand nombre de simulations, exactement au moment où vous en avez besoin, entraîne une amélioration très significative de la productivité de l’équipe. Une multiplication par six par rapport à ce que nous pouvions faire avec un cluster fini sur site. »

Afin de s’assurer que la compagnie Overture sera prête à accueillir des passagers, l’entreprise teste actuellement son jet supersonique XB-1, surnommé le « démonstrateur technologique » de sa compagnie aérienne Overture. « Notre démonstrateur supersonique XB-1 fait actuellement l’objet d’essais au sol et sera dans les airs à la fin de cette année ou au début de l’année prochaine, et nous nous concentrons rapidement sur notre avion de ligne Overture. L’année prochaine, nous entamerons les travaux de construction de l’usine, et le premier Overture sortira en 2025. Il commencera à voler dans cinq ans, en 2026. Notre objectif est de terminer les tests de sécurité et d’être prêts à faire voler nos premiers passagers avant la fin de la décennie », prévoit Blake Scholl.

Il ajoute que Boom a déjà reçu des précommandes de Japan Airlines, un de ses premiers clients de lancement. A noter que la compagnie américaine United Airlines a elle aussi annoncé le mois dernier la signature d’un accord avec Boom Supersonic pour la commande de 15 avions de ligne Overture.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

%d bloggers like this: