La Russie totalement déconnectée d’Internet

Spread the love
  • Yum

La Russie totalement déconnectée d’Internet

Le gouvernement russe a annoncé hier avoir conclu une série de tests au cours desquels il a réussi à déconnecter le pays de l’internet mondial. Les tests commencés la semaine dernière ont été effectués sur plusieurs jours. Ils ont impliqué des agences gouvernementales russes, des fournisseurs d’accès à Internet locaux, ainsi que des entreprises russes spécialisées dans le domaine d’Internet.

L’objectif était de savoir si l’infrastructure internet nationale – connue en Russie sous le nom de RuNet – pouvait fonctionner sans accéder au système DNS général et à l’Internet extérieur. Le trafic internet a été redirigé en interne, faisant du réseau RuNet le plus gros réseau intranet du monde.

Le gouvernement n’a révélé aucun détail technique sur les tests, ni leur contenu exact. Tout ce qu’on sait, c’est que plusieurs scénarios de déconnexion ont été testés, dont un simulant une cyberattaque venue d’un pays étranger.

publicité

“Répondre efficacement à la moindre menace”

Le gouvernement a révélé lors d’une conférence de presse que l’expérience a été un succès.

« Nous sommes maintenant certains que les autorités, comme les opérateurs de télécommunications, sont prêts à répondre efficacement à la moindre menace et à assurer le fonctionnement d’Internet et du réseau de télécommunications en Russie », a déclaré Alexei Sokolov, secrétaire général du ministère du développement numérique, des communications et des médias, cité par plusieurs agences de presse russes.

Il ajoute que les résultats des tests seront présentés au président Poutine l’an prochain.

Des tests prévus de longue date

Le succès de ces tests est le résultat d’années de planification, de législation de la part du gouvernement russe et de modifications physique de l’infrastructure internet russe.

Les tests étaient initialement prévus pour avril de cette année, mais ont été reportés à cet automne, afin de donner au Kremlin plus de temps pour adopter une loi d’accompagnement. Appelée loi sur la « souveraineté d’Internet », elle accorde au gouvernement russe le pouvoir de déconnecter le pays du reste d’Internet à sa guise, sans nécessiter de justification précise, pour des raisons de “sécurité nationale”.

Pour ce faire, la loi oblige les fournisseurs d’accès à Internet locaux à rediriger tout le trafic internet sur des points stratégiques, gérés par le ministère des communications russe. Ces points peuvent service de gigantesque interrupteur pour la connectivité internet externe de la Russie, mais ils peuvent également fonctionner comme des appareils de surveillance, proche de la technologie du firewall chinois, comme l’ont souligné de nombreux défenseurs de la vie privée.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply