La revente de cadeaux de Noël explose par rapport à l’année dernière

Spread the love
  • Yum

En ce 29 décembre, vous devriez normalement avoir fait le tour des repas de Noël pour cette année, dans le respect des gestes barrières évidemment. L’heure est maintenant venue de passer du temps avec vos cadeaux, ou pour les plus déçus de s’en séparer.

Soul : le nouveau film Pixar disponible en exclusivité sur Disney+ pour Noël

Cette année, plus que jamais auparavant, les Français ne semblent pas avoir été conquis par leurs cadeaux. Il faut dire que les achats de Noël ont été quelque peu perturbés en cette année 2020. De ce fait, le nombre de cadeaux revendus est en train d’exploser. On en retrouve de partout, sur eBay, Rakuten, LeBonCoin, et bien d’autres.

Une année record.

En 2019, 16% des Français souhaitaient revendre un cadeau de Noël, cette année on en recense 2% en plus. France Télévisions nous explique que le 25 décembre, un célèbre site marchand avait déjà enregistré 200 000 nouvelles annonces en rapport avec des cadeaux non désirés. Entre le 25 décembre et le 3 janvier, ce chiffre devrait passer à plus de 3,5 millions d’annonces.

Et s’il y a des vendeurs, les acheteurs sont également au rendez-vous. Au total, ce sont pas moins de 365 millions d’euros par an qui sont générés par la revente de cadeaux.

Rakuten l’une des plateformes préférées par les Français pour revendre les cadeaux, observait déjà 300 000 annonces le jour de Noël. De son côté, le géant eBay explique que 7,3 millions de Français sont prêts à revendre leurs cadeaux.

Les articles les plus revendus sont principalement des produits technologiques, des jeux / jouets, des produits en rapport avec le multimédia et la culture, ou encore des parfums et des vêtements. Cette pratique a tendance à se démocratiser, puisque le journaliste nous informe que 40% des Français ne voient aucun inconvénient à faire ceci. La revente des cadeaux de Noël est largement répandue chez les 16 – 24 ans. Une pratique mal vue dans la plupart des cas, mais qui évite bien qu’un objet demeure au fond d’un placard, au profit d’une personne véritablement intéressée.

Leave a Reply

%d bloggers like this: