La police néerlandaise publie des avertissements sur les forums cybercriminels

Spread the love
  • Yum

La police néerlandaise publie des avertissements sur les forums cybercriminels

La police néerlandaise a publié des messages sur deux des plus grands forums de piratage d’aujourd’hui, avertissant les cybercriminels que “l’hébergement d’infrastructures criminelles aux Pays-Bas est une cause perdue”.

Les messages ont été postés à la suite de l’opération “Ladybird”, au cours de laquelle les forces de l’ordre de plusieurs pays sont intervenues pour faire tomber le botnet Emotet.

publicité

La police néerlandaise a joué un rôle crucial dans le démantèlement d’Emotet : ses agents ont saisi deux des trois principaux serveurs de commande du botnet, qui étaient hébergés aux Pays-Bas.

Mais aujourd’hui, la police néerlandaise a révélé qu’après le démantèlement d’Emotet, ses agents se sont également rendus sur Raid et XSS, deux forums de piratage accessibles au public et très populaires, et ont posté des messages afin de dissuader d’autres acteurs malveillants d’utiliser des fournisseurs d’hébergement néerlandais pour héberger des botnets ou d’autres formes de cybercriminalité.

Un message en anglais a été posté sur Raid, un forum populaire auprès des revendeurs de données volées, et un second message, en russe, a été posté sur XSS (anciennement connu sous le nom de DamageLab), un forum russophone où les pirates louent l’accès à des opérations de malware-as-a-service. Ce forum est généralement fréquenté par les principaux groupes de ransomware d’aujourd’hui.

dutch-le-raid.png

Message posté sur le forum Raid par la police néerlandaise

Image : Dutch police dutch-le-xss.png

Message posté sur le forum XSS par la police néerlandaise
Crédit
: Police néerlandaise

Les messages, comme on peut le voir ci-dessus, avertissent les pirates que “l’hébergement d’infrastructures criminelles aux Pays-Bas est une cause perdue” et que la police néerlandaise prévoit de continuer à saisir leurs infrastructures.

Un lien vers une vidéo YouTube a également été inclus. La vidéo se termine par un message de la police néerlandaise qui dit : “Tout le monde fait des erreurs. Nous attendons les vôtres”.

Ces messages ne sont pas une surprise, du moins pour les experts en cybersécurité, dont la plupart sont bien conscients de la position agressive de la police néerlandaise.

Au cours des dernières années, la police néerlandaise a été au centre de nombreux démantèlements de botnets, petits et grands. Elle a arrêté les propriétaires de deux fournisseurs d’hébergement web qui hébergeaient des botnets DDoS, ont démantelé 15 botnets DDoS différents en une semaine, ont intercepté des messages chiffrés sur des téléphones BlackBox, ont fait fermer la société Ennetcom pour avoir fourni un service de chat chiffré à des groupes cybercriminels, et ont poursuivi agressivement les hameçonneurs, les opérateurs de logiciels malveillants et les utilisateurs de services DDoS à la demande.

La police néerlandaise est également à l’origine d’une opération de désinstallation de masse visant à supprimer le malware Emotet des hôtes infectés, en collaboration avec la police allemande.

Source : “ZDNet.com”

Leave a Reply

%d bloggers like this: