La Maison Blanche s’engage à remédier à la pénurie mondiale de semi-conducteurs

Spread the love
  • Yum

La Maison Blanche s'engage à remédier à la pénurie mondiale de semi-conducteurs

La nouvelle administration Biden a promis de prendre des “mesures énergiques” pour remédier à la pénurie mondiale de processeurs alimentant les technologies modernes. Jeudi, le porte-parole de la Maison Blanche a déclaré que le gouvernement travaille avec ses partenaires commerciaux pour gérer la pénurie, rapporte Bloomberg. 

Le gouvernement américain tente notamment d’identifier les pires goulets d’étranglement des chaînes d’approvisionnement causés par les problèmes dans l’industrie des semi-conducteurs.

Le président des Etats-Unis Joe Biden devrait signer un décret conduisant à un examen formel de 100 jours des pénuries de puces dans le cadre d’une enquête plus large sur les chaînes d’approvisionnement en “biens critiques”. L’examen sera mené par le Conseil économique national et le Conseil national de sécurité des États-Unis, explique le site américain. Un projet de décret propose une analyse des chaînes d’approvisionnement impliquant des transformateurs, des acteurs des secteurs des fournitures médicales, des emballages et des batteries utilisées dans des produits tels que les véhicules électriques.

publicité

Une pénurie difficile à digérer

La pénurie de semi-conducteurs nuit à la production de biens, et les constructeurs automobiles en ressentent fortement les effets.  Ce mois-ci, General Motors a déclaré qu’elle mettrait temporairement un terme à ses trois projets nord-américains en raison de la pénurie. Ford, elle aussi, a récemment averti les investisseurs que les ralentissements de production liés à la pénurie pourraient avoir un impact sur ses résultats.

Les processeurs sont utilisés dans tous les domaines, des voitures intelligentes aux plateformes d’extraction de devises cryptographiques et aux consoles de jeux. Il y a eu une pénurie pendant des années de certains modèles de puces, mais les perturbations causées par la crise sanitaire mondiale dans les usines de production ont encore aggravé le problème.  Jeudi, les principaux géants des semi-conducteurs ont adressé une lettre au président Joe Biden pour lui demander des incitations afin de ramener la production de puces aux États-Unis.

Dans cette lettre, des fournisseurs tels qu’Intel, Qualcomm et AMD ont demandé des “financements substantiels” et des “subventions” pour inciter les fabricants à venir aux États-Unis plutôt que de se tourner vers des pays comme la Corée du Sud et Taïwan.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

%d bloggers like this: