La Fitbit Sense pourrait annoncer la future Apple Watch

Spread the love
  • Yum

Alors que l’acquisition par Google va être plus longue et plus compliquée que prévu, Fitbit dévoile ses nouveautés pour la rentrée. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le constructeur met le paquet sur la santé avec la toute nouvelle montre connectée Sense bardée de capteurs peu communs, voire inédits comme ce capteur d’activité électrodermale (EDA) — une première sur le marché, selon Fitbit.

À quoi sert un capteur EDA ? À la gestion du stress. En posant la paume de la main sur la face avant de la montre, Sense et son scanner EDA « aident à mieux comprendre la réaction du corps face aux facteurs de stress » en enregistrant l’activité électrique à la surface de la peau. Cette mesure reflète l’activité des glandes de la sudation et du système nerveux autonome. À la fin de l’opération, la montre et l’application mobile affiche un graphique de réponse qui permet d’évaluer ses progrès au fil du temps et invitera l’utilisateur à « réfléchir à [son] stress émotionnel ».

Le capteur ne fait pas tout : pour obtenir son « score de stress » (de 0 à 100 : plus c’est haut, plus le corps montre des signes physiques de stress), la montre Sense exploite aussi les données en lien avec la santé cardiaque, le sommeil et le niveau d’activité. Un capteur de température de la peau fait également son apparition afin de détecter des signes de fièvre, d’une maladie ou du début d’une nouvelle phase menstruelle. Un nouveau cardiofréquencemètre (à trajet multiple) et une nouvelle app ECG (disponible en France dans quelques semaines) complètent le versant santé, plutôt intéressant, de ce nouveau produit.

Impossible de ne pas penser aux rumeurs entendus au printemps d’une Apple Watch capable de détecter l’hyperventilation et de mesurer le niveau de stress. Peut-être avec le même type de capteur EDA ? Réponse cet automne…

Sense embarque également un GPS et sait mesurer une vingtaine d’exercices sportifs. On trouve aussi un haut parleur, un micro, le support d’Alexa ou de Google Assistant, celui de Fitbit Pay, et une batterie bonne pour… 6 jours ! La montre est étanche jusqu’à 50 mètres. Sur le plan matériel, la Sense intègre un écran AMOLED autour d’un châssis en acier inoxydable, et le support du Wi-Fi b/g/n 2,4 GHz.

Tout cela annonce une montre plus chère que les autres produits Fitbit du même tonneau : comptez en effet 329,95 €, avec en sus 6 mois d’essai gratuit au service Premium de Fitbit (infos personnalisées, programmes guidés pour le sommeil et l’alimentation, davantage de stats pour le stress, etc.).

Ça n’est pas tout. Fitbit profite de l’occasion pour dévoiler aussi une troisième version de la Versa — la gamme abordable du constructeur — qui intègre désormais un GPS, le support d’Alexa et de Google Assistant, ainsi qu’un design plus arrondi. Comptez 229,95 €.

Enfin, Fitbit a mis à jour son bracelet Inspire qui passe la deuxième, avec un design affiné, un écran plus lumineux, 10 jours d’autonomie et un an au service Premium, carrément. Tout ça pour 99,95 €. Ces trois nouveautés sont en précommande dès à présent, mais il faudra prendre son mal en patience puisque les livraisons ne débuteront que fin septembre… soit pas très loin de l’Apple Watch Series 6.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *