La crise du 737 MAX pousse le patron de Boeing à la démission – franceinfo

Spread the love
  • Yum

Dennis Muilenburg était sur la scelette depuis plusieurs mois.

La pire crise de l’histoire du constructeur américain. Le patron de Boeing, Dennis Muilenburg, a annoncé lundi 23 décembe sa démission immédiate, après des mois de vives critiques sur sa gestion de la crise du 737 MAX.

Ses fonctions avaient déjà été réduites en octobre dernier : il avait perdu son titre de président du conseil d’administration au profit de David Calhoun, un directeur indépendant.C’est ce dernier qui le remplacera à partir du 13 janvier, a annoncé Boeing, sans un seul mot pour le dirigeant démissionnaire, qui avait pris les commandes de l’avionneur en 2015.

“Le conseil d’administration a décidé qu’un changement de direction était nécessaire pour restaurer la confiance dans la société alors qu’elle s’efforce de rétablir les liens avec les autorités de réglementation, les clients et toutes les autres parties prenantes”, s’est justifié Boeing.

“L’éviction de Dennis Muilenburg était attendue depuis longtemps”, a réagi Peter DeFazio, président de la commission des Transports au Congrès, estimant que “sous sa direction, une entreprise admirée de longue date a pris un certain nombre de décisions dévastatrices suggérant que le profit était prioritaire à la sécurité”.

Deux accidents de son avion vedette, le 737 MAX, en moins de cinq mois, ont plongé Boeing dans la plus grave crise de son histoire. Toute la flotte mondiale des 737 MAX est clouée au sol depuis le 13 mars.

Les accidents de Lion Air, survenu fin octobre 2018, et d’Ethiopian Airlines, le 10 mars, dans des conditions similaires, ont fait au total 346 morts.

Leave a Reply