Depuis l’annonce de l’élargissement de la prime d’activité, les sites sont submergés de demandes de simulation. Depuis le 1er janvier, 100 000 dossiers ont été déposés et 73 000 validés par la CAF, six fois plus qu’il y a un an.

Les caisses d’allocations familiales, ou CAF, ont validé 73 000 nouvelles demandes de prime d’activité depuis le 1er janvier, ont indiqué la direction de la CAF et la secrétaire d’État à la Santé, Christelle Dubos, à franceinfo ce mercredi. C’est six fois plus de demandes que l’an dernier à la même période.

Ces 73 000 nouveaux bénéficiaires sont ceux dont la demande a été validée et qui vont désormais toucher la prime d’activité dès février, mais 100 000 dossiers déjà déposés sont à également à l’étude. À terme, la CAF estime qu’un million de nouveaux bénéficiaires pourraient en bénéficier.

Par ailleurs, 1,4 million de connexions au simulateur en ligne ont été enregistrées entre le 1er et le 3 janvier. La CAF comptabilise environ 400 000 connexions par jour à ce simulateur depuis le début de l’année 2019.

Depuis l’annonce d’une hausse et d’un élargissement de cette prime par le gouvernement, les CAF croulent sous les demandes. Le montant de la prime d’activité allouée aux salariés autour du Smic doit être augmenté de 90 euros, et son bénéfice étendu à cinq millions de foyers, avec un premier versement prévu le 5 février.

La prime d’activité concerne à ce jour 2,6 millions de ménages. Pour en bénéficier dès le mois de février, il est préférable de faire une demande avant le 25 janvier. Les demandes ne sont pas rétroactives.