Joe Biden n’héritera pas des followers de Trump sur le compte Twitter @POTUS

Spread the love
  • Yum

Aujourd’hui, les États-Unis sont dans une phase de transition entre l’administration Trump et celle de Joe Biden, avant l’investiture du président élu, qui se fera le 20 janvier. Et naturellement, les comptes Twitter institutionnels seront bientôt contrôlés par la nouvelle administration.

Cependant, il faut savoir que dans le cadre de ce changement d’administration, Twitter a prévu un mécanisme spécial (et pas un simple transfert de logins et de mots de passe). Par exemple, nous avons récemment appris que lorsque ces comptes seront entre les mains de l’administration Biden, les compteurs de followers seront remis à zéro.

Voici comment la « transition » se fera sur Twitter

« Le jour de l’inauguration 2021, Twitter facilitera le transfert des comptes Twitter institutionnels de la Maison Blanche, notamment @WhiteHouse, @POTUS, @VP, @FLOTUS, @PressSec, @Cabinet et @LaCasaBlanca à l’administration Biden », indique un communiqué de la plateforme de microblogging.

Celle-ci précise aussi que ces comptes ne retiendront pas automatiquement les followers. « Au lieu de cela, Twitter informera les abonnés de ces comptes pour fournir le contexte que le contenu sera archivé et leur permettre de choisir de suivre les nouveaux comptes de l’administration Biden. Par exemple, les personnes qui suivent @WhiteHouse seront informées que le compte a été archivé en tant que @ WhiteHouse45 et auront la possibilité de suivre le nouveau compte @WhiteHouse », explique Twitter.

Cela a bien entendu fait réagir le camp Biden. Rob Flaherty, un responsable de l’équipe de transition de Joe Biden, rappelle dans une publication qu’en 2016, Donald Trump a absorbé tous les followers de l’administration Obama sur les comptes institutionnels. Nous savons également que l’équipe de Joe Biden s’est opposée à ce nouveau dispositif de Twitter, mais l’entreprise est restée ferme.

Trump gardera son compte @realDonaldTrump, mais il ne bénéficiera plus du traitement de faveur des chefs d’État

La communication sur Twitter était particulièrement importante durant le mandat de Donald Trump, puisque celui-ci tweete énormément. Cependant, Trump utilisait surtout son compte personnel, @realDonaldTrump, qui totalise aujourd’hui plus de 88 millions de followers.

Après l’investiture de Joe Biden, Trump gardera ce compte. Cependant, une fois que Donald Trump ne sera plus président, le traitement de son compte Twitter sera différent.

En cas de violation de son règlement, Twitter est plus clément envers Donald Trump qu’il le serait avec un utilisateur lambda. Mais après le jour de l’investiture, Trump ne bénéficiera plus de ce traitement de faveur et pourrait donc être plus souvent sanctionné (ou être sanctionné plus sévèrement par la plateforme) si ses futures publications enfreignent le règlement.

« L’approche de Twitter envers les dirigeants mondiaux, les candidats et les fonctionnaires est basée sur le principe que les gens devraient pouvoir choisir de voir ce que leurs dirigeants disent dans un contexte clair. Cela signifie que nous pouvons appliquer des avertissements et des étiquettes, et limiter l’engagement de certains tweets. Ce cadre politique s’applique aux dirigeants mondiaux actuels et aux candidats à un poste, et non aux citoyens privés lorsqu’ils n’occupent plus ces postes », avait précisé Twitter au mois de novembre.

4.5 / 5

17,2 M avis

Leave a Reply

%d bloggers like this: