Jeff Bezos repousse le lancement de la fusée New Glenn, et tacle l’US Space Force

Spread the love
  • Yum

En plus de faire la course à qui sera l’homme le plus riche du monde, Elon Musk et Jeff Bezos dirigent deux sociétés concurrentes qui sont SpaceX et Blue Origin. Évidemment, SpaceX dispose d’une belle longueur d’avance sur Blue Origin, bien que Jeff Bezos et ses équipes tentent par tous les moyens de perturber les plans de son concurrent, notamment en ce qui concerne le projet Starlink.

De son côté, Elon Musk semble accorder très peu d’importance à son concurrent direct, et préfère rester concentrer sur ses objectifs. D’ailleurs SpaceX se focalise actuellement en grande partie sur la conception de sa fusée Starship qui a pour objectif d’atteindre Mars et de retourner sur la Lune. Et comme Blue Origin possède les mêmes ambitions que SpaceX, la société dirigée par Jeff Bezos travaille actuellement sur New Glenn, une fusée concurrente de Starship mais aussi de la Falcon Heavy.

Rendez-vous fin 2022

Toutefois, alors que SpaceX a déjà effectué de nombreux lancements avec des prototypes de Starship, Blue Origin ne semble pas prête à lancer New Glenn. Jeudi, la société a annoncé qu’elle repoussait la date de lancement de New Glenn. Blue Origin espérait effectuer ce lancement d’ici la fin de l’année, mais l’entreprise vient d’annoncer un nouvel objectif situé aux alentours du quatrième trimestre 2022. Blue Origin explique dans son communiqué : “le calendrier a été affiné pour répondre à la demande des clients commerciaux de Blue Origin”.

On peut surtout lire dans ce même communiqué, que ce changement de planning intervient alors que Blue Origin vient de perdre un gros contrat avec le gouvernement. En effet, l’US Space Force n’a pas sélectionné New Glenn pour ses projets à venir. La Space Force a préféré choisir SpaceX et United Launch Alliance, en leur attribuant deux contrats de 300 millions de dollars afin de réaliser plusieurs lancements. Blue Origin semble frustré par cette défaite, puisqu’en fin de communiqué la société précise qu’elle a investi un milliard de dollars dans la reconstruction du Launch Complex 36 de Cap Canaveral.

Leave a Reply

%d bloggers like this: