Jailbreak Oculus Quest 2 : le casque VR de Facebook piraté par les hackers ?

Spread the love
  • Yum

Selon XRSI, un chercheur est parvenu à réaliser le jailbreak de l’Oculus Quest 2. Ceci permettrait notamment de contourner l’obligation de se connecter à Facebook sur le casque VR, et d’y installer n’importe quel OS. Cependant, ce succès est remis en question sur Reddit par une source anonyme criant au ” fake “…

L’Oculus Quest 2 est un véritable succès commercial, mais beaucoup d’utilisateurs déplorent un point : l’obligation de créer un compte Facebook pour utiliser le casque. C’est la raison pour laquelle certains souhaiteraient pouvoir contourner cette contrainte et les autres restrictions logicielles par le biais d’un ” jailbreak ” du système d’exploitation logiciel du Quest 2.

Pour rappel, le ” jailbreak “, aussi appelé ” déplombage “ chez nos amis québécois attachés à la francophonie, consiste à déverrouiller un OS logiciel. Cette pratique s’est popularisée avec le jailbreaking systématique des différentes versions de l’iOS d’Apple, permettant aux utilisateurs de personnaliser leurs iPhone en toute liberté.

En octobre 2020, le fondateur d’Oculus, Palmer Luckey, et l’ingénieur logiciel de Mozilla WebXR, Robert Long, offraient une récompense à quiconque parviendrait à déplomber le nouvel Oculus Quest 2. Peu après, le site web XRSI annonçait qu’un chercheur était parvenu à obtenir l’accès ” root “ à Quest 2 et à contourner le système de connexion à Facebook.

Une bonne nouvelle, donc, pour quiconque espérait ce déverrouillage. Cependant, un utilisateur anonyme de Reddit a récemment créé la controverse en annonçant savoir de source sûre que ce ” jailbreak ” est totalement faux.

Un ” faux ” jailbreak de l’Oculus Quest 2 pour empocher la prime de 5000 $ ?

En guise de preuve, l’internaute pointe du doigt le fait que le jailbreaker affirme être capable d’installer Linux et Windows XP sur le Quest 2. Or, il est impossible d’installer Windows XP sur le CPU basé ARM de ce casque, tournant sur une variante customisée d’Android.

Ainsi, la source anonyme accuse le chercheur d’avoir utilisé une machine virtuelle pour émuler Windows XP. Il ne s’agit donc pas d’un jailbreak en bonne et due forme.

Exhorté à répondre à ces allégations, et soupçonné d’avoir menti pour décourager les autres chercheurs de jailbreaker le Quest 2, XRSI a pris la parole. Selon son directeur de la communication, Marco Magnano, un processus de vérification a été confié à des chercheurs indépendants.

Ce processus consistait en une démonstration à distance des actions effectuées pour déverrouiller l’appareil et installer différents OS. La seconde étape était de demander aux chercheurs indépendants de reproduire cette suite d’actions.

Malheureusement, de son propre aveu, Marco Magnano reconnaît que les résultats n’ont pas été aussi constants qu’escompté. Néanmoins, à ses yeux, la méthode est fonctionnelle et il demande à la communauté de patienter jusqu’à ce que le processus de validation soit complété.

Selon Robert Long, qui offre la récompense, ce jailbreak est effectivement douteux. Il estime qu’un chercheur a pu commettre une erreur, ou qu’un jailbreaker mal intentionné a voulu tromper tout le monde. Quoi qu’il en soit, Long suggère que XRSI aurait dû attendre avant de faire une déclaration publique.

Il ne reste à présent qu’à patienter. Si ce jailbreak est authentique, XRSI ne tardera pas à le publier et le chercheur pourra être récompensé. Dans le cas contraire, l’organisation reviendra sans doute sur ses déclarations…

Le jailbreak pourrait permettre aux utilisateurs d’Oculus Quest 2 de profiter d’une liberté totale et d’expérimenter davantage que ce qu’il est possible aujourd’hui. Néanmoins, il est probable que Facebook intervienne immédiatement en corrigeant la faille exploitée. Même une faille du bootloader pourrait être corrigée sur les futurs exemplaires produits…

Leave a Reply

%d bloggers like this: