Jaguar Networks lance la construction d’un nouveau centre de données à Lyon

Spread the love
  • Yum

Jaguar Networks lance la construction d'un nouveau centre de données à Lyon

Après les Bouches-du-Rhône, Jaguar Network tient aujourd’hui à renforcer ses capacités de cloud computing en région Lyonnaise. La branche B2B du groupe Iliad, la maison-mère de Free, vient ainsi d’annoncer la construction d’un troisième datacenter dans la capitale des Gaules, après le rachat en 2018 du centre de données de DCforData et la construction de son contre de données Rock dans l’agglomération en 2019.

Pour l’état-major de la société rachetée en janvier 2019, l’objectif est de proposer immédiatement de nouveaux services complémentaires pour des secteurs précurseurs comme l’industrie 4.0 et la e-Santé. Mais également de muscler son offre de cloud hybride auprès des entreprises alors que la direction de Free lorgne toujours davantage sur le marché de la connectivité des entreprises.

« Ce qui motive la construction d’un troisième datacenter à Lyon est la forte demande de préserver la souveraineté de l’hébergement des données, en proximité immédiate », explique la direction de Jaguar Networks. « Désormais les architectures d’hébergement ne seront plus dual site mais seront réparties sur trois sites actifs. Cela permettra d’adresser des demandes en provenance de toute la métropole lyonnaise et de sa région, peu importe la position géographique, tout en garantissant la diversification et la sécurité de l’alimentation électrique ».

publicité

Lorgner sur le marché entreprise

La construction de ce nouveau centre de données devrait en outre éviter un engorgement des capacités de stockage de la branche B2B d’Iliad. « Notre datacenter à Limonest arrive aujourd’hui à saturation, quant à Rock, le site basé à Lyon 8ème, il se remplit plus vite que prévu. C’est pourquoi nous avons choisi d’anticiper un investissement complémentaire en construisant un troisième datacenter », estime ainsi Nicolas Pitance, le directeur des datacenters de la branche 2B2 d’Iliad.

Reste que la société lorgne au-delà des seules frontières régionales. « Ce datacenter sera interconnecté aux opérateurs internationaux de premier rang ainsi, qu’aux opérateurs nationaux et régionaux. Ce nouveau de nœud de communication à très haut débit permettra d’accompagner les nouveaux usages et la transformation de la ville en optimisant la connectivité ».

« Si le datacenter Rock est prioritairement dédié à l’informatique de santé et aux objets connectés, ce nouveau datacenter, spécialisé dans la smartcity et les enjeux de l’IA et du big data, aura pour vocation de créer de nouveaux partenariats avec l’écosystème et d’ouvrir de nouvelles opportunités pour un bassin d’emplois en pleine mutation », explique l’état-major d’Iliad, pour qui le renforcement des capacités de Jaguar Networks « préfigure l’arrivée prochaine du groupe dans le marché de l’entreprise ».

Leave a Reply

%d bloggers like this: