Hier soir, Apple a manifestement sorti le chéquier pour se payer les modem 5G de Qualcomm, mais avait-elle vraiment le choix ?Car malgré les propos rassurants d’Intel dans la presse sur la disponibilité de sa puce censée équiper l’iPhone en 5G pour 2020, voilà que la firme de Santa Clara lâche les armes : il n’y aura pas de XMM 8160, le groupe abandonne carrément les modem 5G !

Bob Swan, CEO du groupe, a en effet publié ce communiqué dans la nuit :

Nous sommes très enthousiastes autour de l’opportunité offerte par la 5G et de la ‘cloudification’ du réseau, mais dans le secteur des modems pour smartphones, il est devenu évident qu’il n’existait pas de solution pour rester rentable […] La 5G continue être une priorité stratégique pour Intel et notre équipe a mis au point un portefeuille précieux de produits sans fil et de propriété intellectuelle. Nous évaluons nos options pour réaliser la valeur que nous avons créée, y compris les opportunités offertes par une grande variété de plates-formes et de périphériques centrés sur les données dans un monde 5G.

En clair, si Apple voulait un iPhone 5G en 2020, elle ne pouvait pas vraiment compter sur Intel, qui semble dépassé techniquement. La puce XMM 8160 ne semblait pas vraiment prête, quoiqu’en dise Intel. Il semble d’ailleurs acquis que Cupertino travaille avec Qualcomm depuis quelques temps déjà sur l’intégration de son modem, mais là encore, la Pomme a perdu du temps, et il semble improbable de voir un appareil équipé cette année.

Bref, l’iPhone de 2019 risque de ne pas être aussi attrayant que la concurrence, qui aura sans doute tous ses téléphones en 5G dès la fin de l’année, voire début 2021. A moins qu’Apple revoit un peu son calendrier…