A l’approche de l’été (et du lancement de la production), les analystes de Mizuho Securities ne sont pas très optimistes. Ils estiment en effet que les iPhone 2019 seraient en grande partie identiques aux modèles 2018 au niveau des specs. Ils pourraient ainsi souffrir cruellement de nouveautés, à l’exception du triple/double capteur et de la nouvelle puce A13 gravée en 7nm.Dans une note interne, ils reprennent quelques unes des dernières rumeurs. Les versions 2019 comprendraient deux modèles OLED et une version LCD, avec les mêmes spécifications que les modèles 2018 en ce qui concerne la taille de l’écran, la résolution et l’aspect extérieur. De légères modifications seraient également apportées aux écrans, avec le retrait de Force Touch ou des bords légèrement plus étroits. Ils n’attendent pas de modules de détection 3D à l’arrière ou de 5G avant 2020.

À ce stade, Mizuho pense que « le seul changement majeur sera une caméra arrière améliorée », ce qui risque d’être insuffisant pour séduire les consommateurs. Alors faut-il s’attendre à une année encore plus morose pour les iPhone ? C’est ce qu’ils semblent penser.

Ils espèrent toutefois qu’Apple prenne « en compte les caractéristiques des composants, la capacité de production, les coûts et les capacités d’économie d’énergie », voire qu’elle pourrait offrir « de nouvelles opportunités commerciales ».

Mais la baisse des prix ne s’inscrirait pas vraiment dans les dernières stratégies de la firme. Aussi, c’est avec une certaine note pessimiste, que le cabinet d’analyse conclut «  Nous pensons que l’iPhone aura des difficultés pendant deux années consécutives, ce qui serait un événement rare pour la société. »

Source