iPad Pro 2021 : Mini LED, M1, Thunderbolt, 5G, ce qu’il faut attendre de la keynote du 20 avril – CNET France

Spread the love
  • Yum
iPad Pro 2021 : Mini LED, M1, Thunderbolt, 5G, ce qu'il faut attendre de la keynote du 20 avril

L’iPad Pro 2020 a été annoncé en mars 2020. Il est probable qu’une mise à niveau soit bientôt prévue, peut-être lors de l’événement Apple du 20 avril. Mais que doit-elle apporter pour faire la différence cette année ? Si l’on en croit de récents rapports, l’iPad Pro pourrait recevoir une nouvelle puce et un port Thunderbolt, ainsi qu’un nouvel affichage. Mais, qu’est-ce qui est possible de faire au milieu d’une pénurie de puces et d’écrans ?

Le modèle 2020 n’a pas bénéficié d’une grosse mise à jour au niveau de son processeur et ressemblait presque au modèle de 2018. Il a cependant introduit quelques nouvelles technologies et accessoires : c’était le premier produit Apple à être équipé d’un capteur LiDAR, et Apple a lancé un étui Magic Keyboard avec trackpad (qui coûte autant qu’un iPad d’entrée de gamme). Les Mac récents d’Apple ont en revanche bien évolué techniquement grâce aux processeurs M1 de la Pomme.

Nous ne savons pas si l’iPad Pro embarquera une puce M1 ou un processeur personnalisé différent, comme un A14X. Les prochaines tablettes pourraient également améliorer la façon dont les accessoires se connectent, en faisant éventuellement évoluer le port USB-C vers une connectique Thunderbolt assurant des connexions plus rapides et polyvalentes. Côté écran, le Mini LED semble être une piste envisagée pour au moins l’iPad Pro de 12,9 pouces selon le dernier rapport de Bloomberg… si les stocks ne sont pas limités. Voici ce que nous attendons.

Un meilleur écran

L’écran de l’iPad Pro est excellent, et son taux de rafraîchissement de 120 Hz n’est toujours pas disponible sur aucun autre iPhone ou iPad. Mais le passage à l’OLED (ou, en attendant, au Mini LED) se fait attendre. D’autant plus que l’iPad Pro est destiné aux graphistes et aux éditeurs de photos (entre autres).

Si l’iPad Pro est doté d’un écran Mini LED, qui devrait offrir des noirs plus profonds, il pourrait n’arriver que sur le modèle 12,9 pouces, et son approvisionnement pourrait être réduit pendant un certain temps. Mais, bien qu’un écran plus joli serait apprécié, l’afficheur actuel de l’iPad Pro est toujours très bon.

 

Scott Stein/CNET

Un processeur M1 (ou quelque chose de presque aussi bon)

Le processeur A12Z de l’iPad Pro 2020 affiche encore aujourd’hui de solides performances. Mais il n’était pas beaucoup plus rapide dans les benchmarks que l’A12X de 2018. Il pourrait y avoir un processeur A14Z ou A14X, qui intègre des cœurs graphiques supplémentaires et d’autres améliorations par rapport à la puce des derniers iPhone et iPad Air d’Apple. Ou, peut-être, Apple recyclera la puce M1 déjà présente dans le MacBook Air.

Le M1 semble être le choix le plus évident, mais il est possible qu’Apple décide de personnaliser une puce plus ciblée sur les tablettes, en laissant de côté les fonctionnalités inutiles du M1 destinées aux Mac.

Tout porte à croire que l’iPad Pro aura sa propre puce A14X qui sera effectivement aussi rapide que le M1 des Mac.

Nous aimerions que l’iPad Pro, déjà très rapide, commence à être capable de gérer un service multitâche plus avancé et/ou d’assurer une vraie prise en charge d’un deuxième écran.

 

Stephen Shankland/CNET

Une connectique Thunderbolt

Le port USB-C de l’iPad Pro et de l’iPad Air est une grande amélioration par rapport au port Lightning : il fonctionne avec des adaptateurs de charge USB standard, et peut se connecter à des adaptateurs multiport

Pourtant, il y a des limites à ce que l’iPad Pro peut faire par rapport à un Mac. La connectique Thunderbolt permettrait un stockage externe étendu et plus rapide, une meilleure connexion du moniteur et des stations d’accueil plus avancées. Cela pourrait suggérer de nouveaux accessoires Apple.

 

Scott Stein/CNET

Y aura-t-il un dock fabriqué par Apple ?

L’étui-clavier d’Apple pour l’iPad Pro a tiré parti de la nouvelle prise en charge des trackpads dans la mise à jour iPadOS de l’année dernière. Si les nouveaux iPad bénéficient de la connectique Thunderbolt, Apple décidera peut-être de fabriquer son propre dock pour iPad Pro. Le StudioDock de Kensington pour iPad Pro et Air montre comment les iPad dotés d’un port USB-C peuvent déjà se transformer en ce type de périphérique de bureau, avec de nombreux ports supplémentaires. Apple pourrait-elle tenter sa propre expérience, mais avec Thunderbolt ?

5G

L’iPad ne dispose pas de la 5G… pour l’instant. Depuis que les iPhone de 2020 ont introduit la 5G, il serait logique que l’iPad Pro soit le prochain à être compatible. Apple ne dispose même pas de la technologie LTE sur ses ordinateurs portables, mais les iPad disposent de cette option depuis presque le début.

Un meilleur Pencil, peut-être

Selon de récents rapports, Apple pourrait proposer d’une nouvelle version de son Pencil, peut-être plus compacte ou dotée de commandes tactiles supplémentaires. L’Apple Pencil de deuxième génération a fait ses débuts en 2018 et il y a déjà une fragmentation du stylet, avec des niveaux de support différents dans différents iPads pour les stylets de première et deuxième génération.

Dessiné à main levée, le logo qui figure sur l’invitation d’Apple est une référence apparente à cet accessoire.

Apple pourrait-elle modifier l’emplacement de la caméra frontale ? (Nous l’espérons)

L’iPad n’est pas idéal pour les vidéoconférences en mode paysage, car la caméra frontale se retrouve sur un côté et donne l’impression que les conversations se déroulent ailleurs. Il serait logique qu’Apple change l’emplacement de la caméra frontale cette année. Nous travaillons et étudions tous à domicile plus que jamais, et lorsque nous le faisons, nous le faisons généralement avec l’iPad tenu latéralement. Même le Magic Keyboard suppose que vous utilisez l’iPad de cette façon.

 

Scott Stein/CNET

Pourquoi ne pas étendre les capacités d’iPadOS ?

Si Apple devait intégrer une puce M1 dans l’iPad Pro, cela soulèverait également la question de savoir si la firme libérerait encore plus iPadOS. Les limites du système d’exploitation de l’iPad sont aujourd’hui bien visibles. Une tablette tactile plus axée sur le multitâche et couplée à un moniteur pourrait donner l’impression d’avoir accès à un ordinateur à part entière. Maintenant que l’iPad prend déjà en charge les trackpads, les souris et de nombreux périphériques, pourquoi pas ?

Rendez-vous le 20 avril à 19h, heure française, pour ne rater aucune annonce de la Pomme.

Article de CNET.com adapté par CNET France

Retrouvez notre sélection des meilleures tablettes :

Leave a Reply

%d bloggers like this: