L’adoption d’iOS 12 se fait à vitesse grand V. D’après le cabinet Mixpanel, la nouvelle version était déjà installée sur 46 % des appareils le 4 octobre soit à peine plus de deux semaines après son lancement. Un chiffre significatif. En effet, comme le précise MacRumors, si les estimations de Mixpanel sont souvent légèrement surévaluées, elles offrent tout de même un indicateur assez précis du taux d’installation des mises à jour Apple.

Crédit Mixpanel

Les arguments d’iOS 12 ont donc visiblement fait mouche. Avec cette nouvelle version, Apple promet en effet des performances améliorées qui devraient accélérer significativement le téléphone. Sur l’iPhone 6 Plus, le lancement des applications serait ainsi jusqu’à 40% plus rapide et celui du clavier jusqu’à 50%. L’ouverture de l’appareil photo lorsque l’écran est verrouillé pourrait quant à lui être jusqu’à 70% plus rapide. Des promesses qui ont convaincu les utilisateurs de sauter le pas malgré les quelques bugs de la mise à jour. D’après le cabinet, l’adoption d’iOS 12 serait d’ailleurs encore plus rapide que celle d’iOS 11 (ce dernier était installé sur 38,5 % d’appareils le 3 octobre 2017).

Une chose est sûre, à côté de ces résultats, ceux des mises à jour Android font bien pâle figure. Les utilisateurs d’appareils Android étant entièrement dépendants des constructeurs pour accéder aux mises à jour Android, ils sont en effet souvent obligés de prendre leur mal en patience. Résultat, en septembre dernier, Oreo ne représentait que 19,2 % de la distribution. Quant à la dernière mise à jour, Android Pie, son pourcentage était pour l’heure tout bonnement trop faible pour qu’elle apparaisse dans le classement.