A la suite d’une panne de câble sous-marin en janvier, le gouvernement des îles Tonga a annoncé la signature d’un contrat de 15 ans avec Kacific Broadband Satellites Group pour fournir une connectivité à haut débit. L’accord entre Kacific et la société gouvernementale Tonga Satellite permettra à 89 îles périphériques d’accéder à la bande passante du satellite à haut débit Kacific1.

“Dans le cas d’une panne de fibre optique, semblable à celle qui a duré 12 jours en janvier 2019, la bande passante du satellite peut être redistribuée et partagée avec les principaux centres des Tonga “, a déclaré l’état-major de Kacific. “Ce partenariat avec le gouvernement tongan… montre comment la construction d’infrastructures dans les zones rurales peut contribuer à fournir aux zones urbaines des options de connectivité de secours en cas de dysfonctionnement des fibres optiques ou de catastrophe naturelle “, a ajouté Christian Patouraux, le président-directeur général de l’opérateur de satellites.

“Jusqu’à présent, les zones rurales dépendaient des centres urbains pour la distribution de leur bande passante. Avec la solution de Kacific pour les Tonga, les centres urbains ont besoin d’une coopération réciproque entre les zones rurales et les zones éloignées pour achever la construction de l’infrastructure urbaine.” La Ministre du commerce, de la consommation, du commerce, de l’innovation et du travail, Tevita Tui’Uata, a déclaré que la connectivité par satellite permettrait aux résidents d’accéder aux applications du gouvernement électronique. Le satellite sera principalement utilisé pour les infrastructures gouvernementales, notamment les hôpitaux, les écoles, les postes de police, les bureaux de poste, les dispensaires et les dispensaires.

“Le système Kacific est conçu spécialement pour les régions rurales et éloignées de nos pays du Pacifique et au-delà… et il permet enfin un accès à large bande complet à tous les habitants des Tonga “, a déclaré M. Tui’Uata. La ministre a en outre salué la ” réactivité et l’efficacité ” de Kacific à la suite de la coupure du câble sous-marin en début d’année. “Ce système fournit également une sauvegarde unique pour éviter les perturbations numériques profondes, comme nous l’avons observé lors de notre récente coupe de fibres “, a-t-elle expliqué.

Après une panne de 12 jours, le câble sous-marin entre Fidji et Tonga a été réparé le 3 février, après une première chute le 20 janvier et la découverte d’une deuxième faille. Les fournisseurs de services par satellite se sont précipités pour combler le vide pendant que le câble était hors service. Le fournisseur de réseaux mobiles Digicel a utilisé les réseaux SES et le FAI local Ezinet a utilisé un satellite en bande Ku Kacific, tandis que l’opérateur néo-zélandais Spark a contribué à la remise en service de Tonga Communications grâce aux satellites Intelsat.

Le câble sous-marin de 827 km entre Tonga et Fidji est relié au Southern Cross Cable. Mis en service en août 2013, il a été financé conjointement par la Banque asiatique de développement et la Banque mondiale. Il a ensuite été étendu aux îles Ha’apai et Vava’u en avril 2018.

Source : “Tonga signs 15-year satellite deal after January cable outage