Intempéries : les crues se poursuivent, 7 départements du Sud-Ouest en vigilance orange – Sud Ouest

Spread the love
  • Yum

Le Lot-et-Garonne est passé en vigilance rouge aux inondations ce mercredi après-midi.

Ce mercredi à 16 heures, le Lot-et-Garonne a été placé en alerte rouge et 19 départements étaient encore en vigilance orange pour des risques de crues. Sept sont en alerte rien que dans la Nouvelle-Aquitaine : il s’agit de la Charente, la Charente-Maritime, les Deux-Sèvres, la Dordogne, la Gironde, les Landes et le Lot-et-Garonne, pour qui l’alerte est maximale. Dans ces départements, d’importants débordements ont été observés depuis le week-end suite aux importantes précipitations et au passage de la tempête Justine ce week-end.

Des précipitations, modérées, sont encore attendues dans le Sud-Ouest. D’après Vigicrues, les crues importantes risquent de durer.

En Lot-et-Garonne, la cote maximale attendue mercredi soir

Sur le bassin de la Garonne, des débordements dommageables sont en cours sur la Garonne pour les tronçons de la Garonne agenaise à la confluence avec la Dordogne. Une crue exceptionnelle est attendue avec un pic atteint dans à 14 heures Tonneins. La crue est majeure à Marmande où les accès sont particulièrement difficiles. Un homme a manqué de se noyer à Lagruère.

À Agen, le pic a été atteint dans la nuit, à 7,50 m. Soit 20 cm de plus que la crue de la Garonne de 2019. La décrue doit s’amorcer en début d’après-midi. Les réactions exceptionnelles sont toujours à la hausse dans le secteur du marmandais et conduisent à des débordements dommageables. La cote maximale est attendue ce mercredi en début de soirée, suivie d’un étale durable jusqu’en début de nuit de jeudi.

Titre
De nombreux cours d’eau débordaient encore mercredi après-midi.

Crédit photo : Vigicrues

Barre fatidique des 9 mètres passée en Gironde

En Gironde, la Garonne a passé ce mercredi matin la barre fatidique des 9 mètres, à La Réole. Les prochaines heures vont être compliquées.

Sur le bassin de la Dordogne et les cours d’eau issus des reliefs ouest du Massif Central, la situation s’améliore sur les secteurs les plus en amont. Mais pour la préfecture, cette légère embellie est à relativiser : “Les épisodes pluvieux à venir de la fin de semaine nécessitent une vigilance particulière.”

En Poitou-Charentes, des débordements dommageables sont en cours sur la Charente. Et sur la Boutonne amont et la Sèvre niortaise, les niveaux vont continuer de monter lentement et des débordements importants pourraient avoir lieu dans la journée.

Leave a Reply

%d bloggers like this: